Aujourd'hui,
URGENT
Egypte: l'Onu demande une enquête indépendante sur la mort de l'ancien président Mohamed Morsi
Gabon: colère des femmes gabonaises après la suppression du ministère dédié à l’Égalité
Burkina: le CICR renforce les capacités des journalistes sur la couverture «responsable» des conflits armés
Procès Putsch: le parquet militaire requiert la prison à vie pour les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé. 
Procès Putsch: le parquet militaire demande la destitution des généraux Diendere et Bassole de leur grade. 
Burkina: l’ex parti au pouvoir, le CDP,  accuse certains de ses membres de vouloir sa liquidation (AIB)
Sondage: le président Roch Marc Christian Kaboré obtient la note de 4,72/10 pour sa gouvernance dans le 1er semestre de 2019
Football: les Étalons du Burkina classés 9e en Afrique et 59e au niveau mondial par la Fifa au mois de juin 2019
Gambie: le gouvernement saisit les biens et les avoirs de Yahya Jammeh
Burkina: 110 508 candidats inscrits à la session 2019 du baccalauréat

ECONOMIE

Désormais dans le paysage médiatique burkinabè, il faut compter avec Eco Tv, une télévision diffusant uniquement en ligne sur Tv.ecodufaso.com. Ce nouveau média qui se veut la WebTV de la vie économique et financière du Burkina Faso a été lancée officiellement ce jeudi 30 novembre 2017 à Ouagadougou.

Pour ses promoteurs, Eco Tv a été créé pour rendre l’information économique et financière du Burkina plus proche du public et spécifiquement des acteurs de l’économie burkinabè. Tous les types de publics sont pris en compte du jeune commerçant au grand opérateur économique. A travers des reportages, elle montrera aux yeux du monde les possibilités d’investissement dans les régions du Burkina et dans certains secteurs clés.

Et pour réaliser cet objectif, l’équipe de Eco Tv va proposer sur sa plateforme des productions journalistiques sur les thématiques économiques et financières. Ainsi la rédaction proposera des grands reportages, des interviews, et des émissions, etc. Les différentes productions seront logées dans des rubriques telles : Finances, Entreprenariat, Mines et énergie, Agriculture, Sociétés et International.

« Durant la première année d’exercice, Eco Tv prévoit réaliser 40 reportages, 12 grands reportages, des interviews, des portraits de personnalités et des jeunes acteurs du monde économique burkinabè (…) Eco Tv c’est aussi des plateaux télé où seront abordés des sujets économiques » a indiqué Harouna Kaboré, directeur de Eco Tv.

Les responsables attendent environ 8000 visiteurs en moyenne au cours de la première année. Un chiffre qui est amené a augmenté dans un proche avenir.  En dehors des productions enregistrées qui seront diffusées ensuite en ligne, les promoteurs prévoient plus tard la diffusion en mode streaming. 

Hortense Zida, la secrétaire général du ministère en charge de la Communication a au nom du ministre M. Dandjinou  souhaité plein succès à cette télévision en ligne qui fait de l’actualité économique et financière sa priorité.

« La naissance de ce média numérique participe à l’action de mon département en terme de promotion de l’information et de la communication envers et pour les populations dans leur développement. Elle diversifie les sources auxquels s’abreuvent nos populations dont la quête en matière d’information est plus que jamais croissante. Eco TV élargit l’horizon du paysage médiatique au Burkina Faso et bien entendu accompagne les actions   allant dans le sens de la vulgarisation des solutions de communication digitale et contribue de manière significative à mettre en lumière notre pays le Burkina Faso sur la toile » a-t-elle dit, citant le discours du ministre.

Outre les encouragements, elle a invité d’une part les promoteurs à respecter l’éthique et la déontologie  et d’autre part à persévérer dans le domaine assez complexe de l’économie et des finances. Eco TV est disponible via l’application «  ecodufaso » compatible avec  Androïde  et directement en ligne sur  Tv.ecodufaso.com. Notons qu’Eco TV est la Web TV de Ecodufaso, filiale du groupe panafricain Ecodafrik.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé