Aujourd'hui,
URGENT
Niger: après trois ans d'absence, l'opposant Hama Amadou est rentré dans son pays ce jeudi 14 novembre
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré relâché «sans aucune charge»
Burkina: le Front patriotique pour le renouveau (FPR), parti d'opposition, du Dr Aristide Ouédraogo suspendu pour 3 mois
RDC: la France annonce 65 millions d'euros d'aides au pays
Football: les Étalons du Burkina font match nul (0-0) face à l'Ouganda au titre de la 1re journée des éliminatoires de la Can 2021
Coopération: l’Algérie prête à mettre son expérience à la disposition du Burkina dans la lutte contre le terrorisme
Burkina: le cyber-activiste Naïm Touré interpellé par la police 
Economie: la Chine veut apporter plus d'opportunités à la croissance économique mondiale
Education: le Burkina veut rendre effective l’obligation de la scolarisation des enfants de 06 à 16 ans d’ici à 2030
Burkina: hausse du taux brut de scolarisation au primaire passant de 33,8% en 1994 à 88,5% en 2017 (Officiel)

ECONOMIE

«Le 5 Novembre 2017, une mission du Ministère des Mines et des Carrières s’est rendue à Poura sur l’ancien site d’or de la SOREMIB (Société de Recherche et d’Exploitation Minière du Burkina).

La mission fait suite au constat de la prise d’assaut du site par des populations estimant avoir découvert de l’or contenu dans des fûts. Le Ministère des Mines et des Carrières porte à la connaissance de l’opinion qu’il n’en est rien.

Plutôt que des «barriques d’or» comme l’ont fait croire les populations, il s’agissait de fûts contenant des déchets issus de séparation magnétique constituée de ferrailles et de sulfures enfouis dans la digue de stockage des rejets gravimétriques de l’usine de traitement.

Les services compétents en l’occurrence, la Brigade Nationale Anti-fraude de l’Or (BNAF) et le Bureau des Mines et de la Géologie du Burkina (BUMIGEB) se sont rendus sur les lieux, ont effectué des prélèvements sur les produits saisis par la police et sur le site afin de procéder à des analyses approfondies.

Le Ministère des Mines et des Carrières à travers ses services de communication avisera et se met à disposition pour tout besoin d’informations complémentaires utiles

En attendant, le Ministère des Mines et des carrières exhorte la population à la prudence et à la retenue dans les velléités de manipulation de ces produits.»

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé