Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la production céréalière prévisionnelle de la campagne agricole 2017-2018 estimée à 4 552 273 tonnes.
Burkina: la production céréalière en baisse de 0,32% par rapport à la campagne agricole précédente.
Burkina: la production céréalière en baisse de 1,01% par rapport à la moyenne des 5 dernières années. 
Burkina: les productions céréalières prévisionnelles rapportées aux besoins de consommation font ressortir un déficit brut de 72 677 tonnes
Campagne agricole: près de 3 millions de Burkinabè seront en situation d'urgence alimentaire
La Haye: Ratko Mladić condamné à la prison à perpétuité
Campagne agricole: 17 provinces déficitaires (Conseil des ministres)
Burkina: Les administrateurs civils observeront trois jours de grève ( 28 au 30 novembre 2017)
Religion: la célébration du Maouloud est prévue dans la nuit du jeudi 30 novembre au vendredi 1er décembre 2017 (FAIB).
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro intègre la nouvelle direction du RDR comme vice président chargé de la région du Tchologo

ECONOMIE

«Le 5 Novembre 2017, une mission du Ministère des Mines et des Carrières s’est rendue à Poura sur l’ancien site d’or de la SOREMIB (Société de Recherche et d’Exploitation Minière du Burkina).

La mission fait suite au constat de la prise d’assaut du site par des populations estimant avoir découvert de l’or contenu dans des fûts. Le Ministère des Mines et des Carrières porte à la connaissance de l’opinion qu’il n’en est rien.

Plutôt que des «barriques d’or» comme l’ont fait croire les populations, il s’agissait de fûts contenant des déchets issus de séparation magnétique constituée de ferrailles et de sulfures enfouis dans la digue de stockage des rejets gravimétriques de l’usine de traitement.

Les services compétents en l’occurrence, la Brigade Nationale Anti-fraude de l’Or (BNAF) et le Bureau des Mines et de la Géologie du Burkina (BUMIGEB) se sont rendus sur les lieux, ont effectué des prélèvements sur les produits saisis par la police et sur le site afin de procéder à des analyses approfondies.

Le Ministère des Mines et des Carrières à travers ses services de communication avisera et se met à disposition pour tout besoin d’informations complémentaires utiles

En attendant, le Ministère des Mines et des carrières exhorte la population à la prudence et à la retenue dans les velléités de manipulation de ces produits.»

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir