Aujourd'hui,
URGENT
Turquie: les militaires «meneurs» du putsch raté condamnés à la prison à vie
CDP: le député Yahya Zoungrana et d’autres militants «exigent» la démission d’Eddie Komboigo
Burkina: les médias dénoncent le caractère liberticide de certains articles du futur Code pénal
Immigration: record de 71 millions de déplacés et de réfugiés dans le monde en 2018
France: l’ex-président Nicolas Sarkozy sera jugé pour corruption dans l'affaires des «écoutes»
Burkina: 17 civils tués dans une attaque terroriste à Béléhédé dans le département de Tongomayel (Province du Soum)
Egypte: l'Onu demande une enquête indépendante sur la mort de l'ancien président Mohamed Morsi
Gabon: colère des femmes gabonaises après la suppression du ministère dédié à l’Égalité
Burkina: le CICR renforce les capacités des journalistes sur la couverture «responsable» des conflits armés
Procès Putsch: le parquet militaire requiert la prison à vie pour les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé. 

ECONOMIE

Le président du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Dr Akinwumi Adesina, a effectué une visite de travail de 72 heures au Burkina Faso du 27 au 29 septembre 2017. L’objectif de cette visite était de rencontrer les autorités burkinabè et d’échanger sur les défis de développement et la situation politique nationale.

Au cours de son séjour, le président du groupe de la BAD s’est entretenu avec le chef de l’Etat burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré et les membres du gouvernement, notamment le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Hadizatou Rosine Coulibaly. Il a également échangé avec le gouverneur de la BAD pour le Burkina Faso. Avec le ministre de l’Economie, Dr Akinwumi Adesina a évoqué l’état de la coopération entre le Burkina Faso et la BAD qui comporte d’énormes perspectives. Au deuxième jour de sa visite de travail, le Dr Akinwumi  Adesina a pris part à la pose de la première pierre du projet d’électrification des zones péri-urbaines de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso.

Le dernier jour du séjour du Dr Akinwumi Adesina a été consacré à une rencontre avec les représentants du secteur privé, suivie d’une réunion de travail avec les Partenaires techniques et financiers du Burkina Faso. Les échanges ont porté sur les défis de développement et la situation politique nationale. A l’issue de cette rencontre, la BAD devrait donc annoncer dans les jours à venir les contours de son prochain appui au pays des Hommes intègres.

Le groupe de la BAD est présent au Burkina Faso depuis 47 années et ses réalisations se chiffrent à ce jour à près de 1,8 milliards de dollars US, soit l’équivalent de 1 023 milliards de  francs CFA. L’appui, multisectoriel concerne les infrastructures routières et de désenclavement (26%), les finances publiques et la gouvernance (22%), l’agriculture et le monde rural (21%), le social (13%), l’énergie (10%) et l’eau et l’assainissement (8%). Au 31 août 2017, le volume total du portefeuille s'élevait à près de 280 milliards de francs CFA pour 16 projets actifs.
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé