Aujourd'hui,
URGENT
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)
Evènement: : les présidents Akufo Addo du Ghana et Issoufou du Niger attendus au Rebranding Africa Forum de Ouagadougou.   
Terrorisme:: 8 personnes tuées dans la nuit du 14 au 15 septembre 2018 dans une double attaque dans la Région de l'Est. 
France: Emmanuel Macron reconnaît le rôle de l'Etat dans la mort de Maurice Audin
Ghana: Kofi Annan repose désormais au cimetière militaire d’Accra
Karangasso-Vigué: trois morts et une dizaine de blessés après des affrontements entre Dozo et Koglweogo (RTB)

ECONOMIE

Dans le cadre de la lutte contre la vie chère, et pour une maitrise des prix des produits de grande consommation en ce mois de ramadan, le ministère en charge du commerce à travers la Direction Générale du contrôle économique et de la répression des fraudes (DGCRF)  a effectué du 29 mai au 09 juin 2017, un contrôle des magasins et boutiques dans la ville de Ouagadougou.  


La  mission de contrôle de la DGCRF avait pour but de lutter contre l’inflation des prix en cette période de forte demande,  en s’assurant de la disponibilité en quantité et en qualité des huiles alimentaires, du riz, de la farine de froment, du lait, du sucre, du savon et des sucreries.

Au total, 462 infrastructures marchandes ont été contrôlées. Il en a constaté  des infractions de pratique illicite de prix, de défaut de publicité, de non présentation de documents, et d’atteinte à la sécurité du consommateur.

Au cours de l’opération, divers produits périmés ont été aussi saisis. Ils feront l’objet de destruction au cours des semaines à venir. Toutes ces infractions ont fait l’objet de sanctions. Les amendes recouvrées s’élèvent à près de six millions de F CFA.

Le contrôle spécial ramadan est en cours dans les autres régions du Burkina. Le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat invite les consommateurs à la vigilance et à dénoncer tout cas de pratique illicite aux numéros verts 80 00 1184/85 à Ouagadougou et 80 00 11 86 à Bobo-Dioulasso.

DCPM/ Ministère du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir