Aujourd'hui,
URGENT
Cameroun: le chef des séparatistes anglophones condamné à la perpétuité
Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission
Ouagadougou: un important lot de poulets impropres à la consommation déversé à l’arrondissement 6, une enquête ouverte
Burkina: le bilan actualisé de l'attaque de Koutougou est de 24 militaires tués, 5 disparus et 7 blessés
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)
Burkina: «Plus d'une dizaine de militaires» tués dans l’attaque de leur détachement
Soudan: le procès pour corruption d'Omar el-Béchir s'ouvre à Khartoum
Burkina: 270 776 personnes déplacées internes enregistrées à la date du 16 août, le plan d'urgence estimé à plus de 110 milliards de FCFA
Fada N'Gourma : décès de sa Majesté Kupiendieli, 31ème Roi du Gulmu, dans la nuit de vendredi 16 au samedi 17 août 2019. 
Soudan: le nouveau Premier ministre Abdalla Hamdok confirmé le 20 août

ECONOMIE

Un contrôle spécial des prix, du poids et de la qualité des produits de grande consommation mené du 24 au 27 avril 2017 dans la ville de Ouagadougou a révélé que sur 433 commerçants contrôlés,  seulement 18 sont en règle vis-à-vis de la réglementation en vigueur. Les sanctions infligées aux contrevenants à l’issue du contrôle ont permis de recouvrer 4 millions 581 mille 500 FCFA.


« La Direction générale du Contrôle économique et de la répression des fraudes du ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat a procédé du 24 au 27 avril 2017, à un contrôle spécial des prix, du poids et de la qualité des produits de grande consommation dans la ville de Ouagadougou. Ainsi, sur 433 commerçants contrôlés,   seulement 18 sont en règle vis-à-vis de la réglementation en vigueur.

Les vérifications ont permis de constater  sept (07) types d’infractions au nombre desquelles, la pratique de prix illicites, le défaut de publicité sur les prix, la tromperie du consommateur sur le poids, le non- respect des règles de la facturation et l’atteinte à la sécurité du consommateur, notamment par la vente de produits périmés ou prohibés dont l’état est joint en annexe.
Par ailleurs, douze (12) types de produits impropres à la consommation ont été saisis et seront détruits.

Les sanctions infligées aux contrevenants ont permis de recouvrer   la somme de quatre millions cinq cent quatre-vingt-un mille cinq cents (4 581 500) francs CFA.
Le Ministre en charge du commerce invite les consommateurs à dénoncer toute pratique illicite qu’ils viendraient à constater en appelant aux numéros verts suivants : 80 00 11 84/85 à Ouagadougou et 80 00 11 86 à Bobo-Dioulasso. »

DCPM/ Ministère du Commerce, de l’industrie et de l’artisanat

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé