Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: lancement d’un programme d’approvisionnement en eau pour plus d’un million de personnes (AIB)
Etats-Unis: l’ancien vice-président Joe Biden candidat à l’investiture démocrate
Paludisme: un vaccin expérimental testé au Malawi (France 24)
Burkina: le gouvernement octroie aux travailleurs des Finances des forfaits trimestriels allant de 400 000  à 900 000 FCFA
Burkina: les greffiers disent non aux "tripatouillages" des textes (AIB)
Burkina: les avocats en arrêt de travail de 96 heures pour dénoncer le dysfonctionnement de l'appareil judiciaire
Coopération: la Chancelière allemande Angela Merkel, effectue les 1er et 2 mai 2019 une visite d’amitié et de travail à Ouagadougou
Sri Lanka: l'État islamique (EI) a revendiqué, les attentats qui ont fait plus de 320 victimes le dimanche de Pâques
Soudan: le président égyptien, al-Sissi plaide pour un nouveau délai accordé aux militaires
Algérie: Issad Rebrab, l’homme le plus riche d'Algérie, derrière les barreaux (RFI)

ECONOMIE

A partir de dimanche 26 mars 2017, Air France propose cinq vols directs entre Ouagadougou et Paris. C’est l’information donnée ce lundi 20 mars 2017 au cours d’un point de presse à Ouagadougou par les responsables de la compagnie.


Ainsi, le lundi, mercredi, jeudi, samedi et dimanche, la liaison Ouaga-Paris-Ouaga sera assurée sans escale. L’Airbus A330-200 décollera de Ouagadougou à 22h35 pour atterrir à 6h10 à Paris. C’est un horaire idéal, ont martelé les conférenciers qui permettra explique-t-il aux passagers de profiter pleinement de la journée à Ouagadougou. L’arrivée à 6h10-heure locale- dans la capitale française permet au passager poursuivant son voyage d’attraper sans risque sa correspondance vers le réseau moyen ou long courrier Air France via le hub de Paris-Charles de Gaulle. Le vol à destination de Ouagadougou quitte quant à lui Paris à 16h10 pour une arrivée à 19h45.

Entre 1999 et 2008, la compagnie assurait des vols hebdomadaires entre Ouaga et Paris via Niamey. Puis en 2016, cinq vols par semaine via Abidjan.  Avec les vols directs, Air France entend réduire le temps de vol à 5 heures 35 et ainsi faire gagner du temps aux passagers qu’il transporte. Pour la compagnie, c’est aussi une manière de monter son optimisme par rapport au climat socioéconomique du Burkina Faso, parce que «Le pays redémarre, l’économie redémarre.» 

Un Airbus A 330-200 assurera la liaison. D’après Denis Hasdenteufel, le directeur régional d’Air France, le biréacteur a été aménagé en trois cabines : une classe business de 40 sièges convertibles en lits, une classe Premium économie de 21 sièges et enfin, une classe Eco de 147 sièges permettant de voyager en toute tranquillité et de savourer un menu gourmand et 500 heures de divertissement grâce à des écrans individuels.

Pour accompagner le lancement de ces nouveaux horaires, Air France a mis au point un nouveau tarif. Du  14 mars au 14 avril, le billet pour Paris coute 375 000 FCFA TTC en allers-retours.  Des tarifs qui tiennent compte de la situation économique actuelle puisque, selon Denis Hasdenteufel, «les prix n’ont jamais été baissés à un tel niveau.»  A noter qu’Air France dessert 50 destinations en Afrique. Au Burkina, où la compagnie a ouvert son escale en 1956, Air France emploie 25 personnes.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé