Aujourd'hui,
URGENT
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)
Evènement: : les présidents Akufo Addo du Ghana et Issoufou du Niger attendus au Rebranding Africa Forum de Ouagadougou.   
Terrorisme:: 8 personnes tuées dans la nuit du 14 au 15 septembre 2018 dans une double attaque dans la Région de l'Est. 
France: Emmanuel Macron reconnaît le rôle de l'Etat dans la mort de Maurice Audin
Ghana: Kofi Annan repose désormais au cimetière militaire d’Accra
Karangasso-Vigué: trois morts et une dizaine de blessés après des affrontements entre Dozo et Koglweogo (RTB)

ECONOMIE

A partir de dimanche 26 mars 2017, Air France propose cinq vols directs entre Ouagadougou et Paris. C’est l’information donnée ce lundi 20 mars 2017 au cours d’un point de presse à Ouagadougou par les responsables de la compagnie.


Ainsi, le lundi, mercredi, jeudi, samedi et dimanche, la liaison Ouaga-Paris-Ouaga sera assurée sans escale. L’Airbus A330-200 décollera de Ouagadougou à 22h35 pour atterrir à 6h10 à Paris. C’est un horaire idéal, ont martelé les conférenciers qui permettra explique-t-il aux passagers de profiter pleinement de la journée à Ouagadougou. L’arrivée à 6h10-heure locale- dans la capitale française permet au passager poursuivant son voyage d’attraper sans risque sa correspondance vers le réseau moyen ou long courrier Air France via le hub de Paris-Charles de Gaulle. Le vol à destination de Ouagadougou quitte quant à lui Paris à 16h10 pour une arrivée à 19h45.

Entre 1999 et 2008, la compagnie assurait des vols hebdomadaires entre Ouaga et Paris via Niamey. Puis en 2016, cinq vols par semaine via Abidjan.  Avec les vols directs, Air France entend réduire le temps de vol à 5 heures 35 et ainsi faire gagner du temps aux passagers qu’il transporte. Pour la compagnie, c’est aussi une manière de monter son optimisme par rapport au climat socioéconomique du Burkina Faso, parce que «Le pays redémarre, l’économie redémarre.» 

Un Airbus A 330-200 assurera la liaison. D’après Denis Hasdenteufel, le directeur régional d’Air France, le biréacteur a été aménagé en trois cabines : une classe business de 40 sièges convertibles en lits, une classe Premium économie de 21 sièges et enfin, une classe Eco de 147 sièges permettant de voyager en toute tranquillité et de savourer un menu gourmand et 500 heures de divertissement grâce à des écrans individuels.

Pour accompagner le lancement de ces nouveaux horaires, Air France a mis au point un nouveau tarif. Du  14 mars au 14 avril, le billet pour Paris coute 375 000 FCFA TTC en allers-retours.  Des tarifs qui tiennent compte de la situation économique actuelle puisque, selon Denis Hasdenteufel, «les prix n’ont jamais été baissés à un tel niveau.»  A noter qu’Air France dessert 50 destinations en Afrique. Au Burkina, où la compagnie a ouvert son escale en 1956, Air France emploie 25 personnes.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir