Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le 5ème recensement général de la population se tiendra cette année (Conseil des ministres)
Liberia: La présidente sortante Sirleaf dit non à son exclusion du parti (UP), tout en promettant de faire appel de cette décision (koaci.c
Boussé: Un élève blessé par balle, alors qu’il prenait part à une manifestation de soutien aux enseignants
G5 Sahel: la Mauritanie supprime le visa d’entrée imposé aux Burkinabè
Chan 2018: Les Étalons locaux font match nul 0-0 face à l'Angola comptant dans la 1ere journée de la poule D
Burkina: Le Syndicat des travailleurs de la Santé humaine et animale annonce une grève d’avertissement de 24 heures le 31 janvier
Politique: Le groupe parlementaire du CDP  a promis revenir sur le code électoral de 2015 qui a exclu leur président Eddie Komboigo
Liberia: la présidente sortante, Ellen Sirleaf exclue pour avoir «violé la Constitution du parti» (RFI)
Djibo: les populations ont marché pour exiger la libération du Dr Ken Elliot enlevé il y a deux ans de cela 
Burkina: La direction des impôts devra mobiliser la somme de 918 milliards de F CFA au profit du budget de l'Etat

Bambou Bihoun, le nouveau président élu de l’UNPCB. (PHOTO SM)

ECONOMIE

Après une longue crise qui a duré trois ans, l’Union nationale des producteurs de coton du Burkina (UNPCB) a finalement trouvé l’homme censé faire le consensus : Bambou Bihoun.C andidat unique, Il a été élu par acclamation lors de l’assemblée générale extraordinaire qui a eu lieu les 27 et 28 février 2017 à Bobo-Dioulasso.


C’est lui, le tout nouveau président du conseil d’administration de l’UNPCB : Bambou Bihoun, ressortissant de Béréba dans la province du Tuy. Il est également le meilleur producteur de coton du Burkina Faso avec en moyenne 170 213 kilogrammes de coton durant les trois dernières années.

Le nouveau président de l’UNPCB a été élu par consensus, tout comme les 11 autres membres de son bureau. Toute chose qui a eu pour mérite les salutations du gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Antoine Atiou. Ce dernier, n’a pas non plus manqué d’appeler les nouveaux dirigeants de la faîtière à aller dans le sens du rassemblement.
En effet, Bambou Bihoun, le nouveau président élu de l’UNPCB n’a de cesse joué le rôle de médiateur durant toute la crise qui a secoué l’organisation depuis 2014. L’ancien bureau dirigé par Karim Traoré ayant été accusé de mauvaise gestion.

Logique avec lui-même, Bambou Bihoun, après son élection, a dit que son mandat (cinq ans)  sera consacré à l’apaisement des cœurs : « je suis le meilleur producteur de coton au Burkina Faso. Et j’ai vu que la crise nous ramenait en arrière. C’est pourquoi, j’ai pris mes responsabilités… je ne cherche que la paix au sein des cotonculteurs. Et c’est à cela que je consacrerai mon mandat. Suite à quoi, je me retirerai ».

Appelé « l’or blanc », le coton est l’un des principaux pourvoyeurs de devises du Burkina Faso. C’est du reste le Burkina qui est premier producteur de coton en Afrique subsaharienne.

Serge Maurille (correspondant à Bobo- Dioulasso)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir