Aujourd'hui,
URGENT
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)
Evènement: : les présidents Akufo Addo du Ghana et Issoufou du Niger attendus au Rebranding Africa Forum de Ouagadougou.   
Terrorisme:: 8 personnes tuées dans la nuit du 14 au 15 septembre 2018 dans une double attaque dans la Région de l'Est. 
France: Emmanuel Macron reconnaît le rôle de l'Etat dans la mort de Maurice Audin
Ghana: Kofi Annan repose désormais au cimetière militaire d’Accra
Karangasso-Vigué: trois morts et une dizaine de blessés après des affrontements entre Dozo et Koglweogo (RTB)

ECONOMIE

Le Comité interprofessionnel du riz du Burkina (CIR-B) était face aux médias le mercredi 22 février 2017 à Ouagadougou. L’objet de cette rencontre avec les hommes des médias était d’inviter les populations à consommer le riz «made in Burkina».


«Consommons le riz du Burkina : frais et nutritif.» Tel est le message du CIR-B. Tout en reconnaissant que le riz constitue la céréale la plus consommée, Lancina Berthé, président du CIR-B, avoue que «le riz du Burkina ne se vend pas toujours bien, malgré les efforts faits pour sa bonne qualité». Boukary Bikienga, secrétaire exécutif du comité, soutien pour sa part que «des efforts restent à fournir dans l’amélioration des procédés de production et de la transformation». 

Pour ce qui est de la concurrence, Lancina Berthé fait remarquer cela dépend des choix. «Le prix du riz local varie selon qu’il s’agisse du premier, deuxième ou troisième choix. Mais nous sommes conscients qu’il faut travailler à diminuer le prix, mais cela est en lien avec les charges de production», a-t-il conclu. 

Guy Serge Aka

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir