Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Le procès du putsch manqué de 2015 de nouveau renvoyé au 29 juillet, dans l'attente d'une décision du Conseil constitutionnel. 
Football: Kamou Malo, précédemment coach de l'USFA, est le nouveau sélectionneur des Etalons (communiqué FBF).  
Nigéria: 37 morts dans les attaques de trois villages dans l’État de Sokoto
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France

Du 24 au 25 juin 2019, se tiendra à Beijing la réunion des coordinateurs sur la mise en œuvre des acquis du forum sur la coopération sino-africaine qui s'est tenu en septembre 2018. Ce vendredi 21 juin 2019 à Ouagadougou, l'ambassadeur de la Chine au Burkina Faso Li Jian a, au cours d'une conférence de presse, affirmé qu'il s'agira pour les coordinateurs de dresser le bilan des conclusions dudit forum.

©Dr

La réunion des coordinateurs sur la mise en œuvre des acquis des acquis du Sommet de Beijing du Forum sur la Coopération sino-africaine (FCSA) se tiendra les 24 et 25 juin 2019 à Beijing. Cette réunion connaitra la participation des officiels chinois de rang ministériel et des représentants des 54 Etats membres africains.

©Dr

Les Etats-Unis sont « en guerre économique » avec la Chine, a déclaré Steve Bannon, l’ex conseiller stratégique du président américain Donald Trump, dans un entretien au journal American Prospect en août 2017. Et depuis 2017, les offensives économiques entre les 2 pays ne font que s’enchainer. Nous vous proposons la suite des écrits sur le livre blanc publié par le Bureau de l'Information du Conseil des Affaires d'Etat de la République populaire de Chine, intitulé « La position de la Chine sur les consultations économiques et commerciales sino-américaines » et qui donne la position politique de la Chine sur cette guerre, économique et commerciale sino-américaine.

© les drapeaux chinois et américain/(AFP/TEH ENG KOON)

L’administration Trump a mis en place depuis 2017 des mesures pour contrer l’expansion économique chinoise. La Chine a dû elle aussi prendre des mesures pour contrer l’action américaine. Nous vous proposons la suite des écrits sur le livre blanc publié par le Bureau de l'Information du Conseil des Affaires d'Etat de la République populaire de Chine, intitulé « La position de la Chine sur les consultations économiques et commerciales sino-américaines » et qui donne la position politique de la Chine sur cette guerre, économique et commerciale sino-américaine.

Le pôle technologique du sud de la Chine, Shenzhen, devrait construire environ 7 000 stations de base de 5G cette année, ont annoncé le 4 mai les autorités locales. La ville envisage également de lancer la 5G pour l'usage commercial en 2020, selon le Bureau de l'Industrie et des Technologies de l'information de la ville.

Le Bureau de l'Information du Conseil des Affaires d'Etat de la République populaire de Chine a publié dimanche 2 juin 2019 un livre blanc qui offre une image globale des consultations économiques et commerciales entre la Chine et les Etats-Unis. Il présente également la position politique de la Chine sur ces consultations. Le livre blanc est intitulé «Position de la Chine sur les consultations économiques et commerciales sino-américaines ». Nous vous proposons une série d’écrits sur ce livre blanc.

Photo: Radio Oméga

Le ministre en charge des mines, Oumarou Idani a déclaré ce lundi 3 juin 2019 que l’administration minière  n’est mêlée ni de près ni de loin à la présumée tentative d’exportation frauduleuse d’or qui défraie la chronique actuellement. Pour le ministre, le rôle de ses services n’a été purement que administratif et qu’ils ont agi « conformément à la législation et à la règlementation régissant le secteur minier ».

Au cours d'une conférence de presse tenue ce mardi 28 mai 2019 à Ouagadougou, les cotonculteurs de l'Organisation démocratique de la jeunesse (ODJ) ont annoncé qu’ils boycotteront la campagne agricole prochaine si le gouvernement ne se penche pas sur sa plateforme revendicative. Une plateforme qui prend en compte les préoccupations des producteurs des trois régions cotonnières du Burkina Faso.

Le comité de pilotage du Plan national de développement économique et social (Pndes) a tenu ce lundi 27 mai 2019 à Ouagadougou sa session annuelle ordinaire. Présidée par le Premier ministre Christophe Dabiré, président dudit comité, cette rencontre a permis d’apprécier les performances enregistrées en 2018 et aux termes des travaux, de prendre des décisions pour corriger les insuffisances constatées.

Le fonds minier pour le développement local souffre dans son fonctionnement. Cela est dû au non-respect du code minier en vigueur au Burkina Faso par les sociétés d’exploitations minières, selon l’Organisation pour le renforcement des capacités de développement (Orcade). Pour exiger la bonne gouvernance dans ce secteur, la société civile demande aux communes minières de suspendre toute collaboration avec les sociétés minières. Le paiement intégral du fonds minier est la condition pour lever le mot d’ordre lancé ce vendredi 24 mai 2019 à Ouagadougou au cours d’une conférence publique.

Dans l’optique d’apporter sa part de contribution à la redynamisation des activités commerciales et à l’employabilité des jeunes, la société Market impact team international (MIT) spécialisée dans le marketing opérationnel, la communication et la formation, lance le concept de la Street marketing weeks (SMW) du 4 juin au 8 novembre 2019 à Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Koudougou et Ouahigouya. En prélude à cet évènement qui aura pour clou une soirée de récompense du meilleur marketeur, du meilleur partenaire, du meilleur sponsor et de l’invité d’honneur, les organisateurs ont décliné les grandes lignes et objectifs le 21 mai 2019.

La mondialisation du commerce a entrainé une croissance importante des flux de marchandises. Face à cette situation, les administrations douanières sont «obligées» d’harmoniser et de simplifier au maximum les formalités de passage aux frontières et de mise à la consommation des marchandises. A cet effet, la Direction générale de la douane du Burkina a mené pendant 11 mois, une étude sur le temps nécessaire à la mainlevée des marchandises et sur le mécanisme de décisions anticipées. Les résultats ont été rendu publics ce mardi 21 mai 2019 à Ouagadougou au cours d’une conférence de presse.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé