Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

CULTURE

C’est la première fois que ce réalisateur burkinabè est en lice pour la conquête du prestigieux trophée de la biennaleavec «La foret de Niolo».Auteur de plusieurs séries télévisuelles, Adama Rouamba signe là son deuxième long métrage après «Le neveu de l’homme fort» sorti en 2015.«J’ai déjà remporté le grand prix du court-métrage au Fespaco, ce qu’il me reste c’est celui du Long métrage», confie-t-il. Une confidence qui exprime clairement ses ambitions pour cette édition. En effet, son court métrage, «Source d’histoire» avait été sacré grand prix du meilleur court-métrage à l’édition 2003.


Pour relever le défi de soulever l’Etalon d’or de Yennenga, le réalisateur peut compter sur sa riche expérience acquise sur le tas sur les différents plateaux cinéma, son bref passage au conservatoire libre du cinéma français et son palmarès. Sa passion du 7e art et les problématiques sociales abordées dans ses différentes productions, surtout celle qui est en compétition cette année, font également partie de ses atouts.

Le film en compétition
Kader Traoré, ex-ministre des Mines, Aïcha, directrice de l’ONG Nature Verte, et Nathanaël, journaliste, époux d’Aïcha, sont natifs de Kari, village perché sur les sommets rocailleux de la vallée du Niolo. La vallée du Niolo abrite une forêt luxuriante, des réserves en gaz et pétrole de schiste et son sous-sol est un des plus grands châteaux d’eau de la sous-région. Pour exploiter le gaz de schiste en partenariat avec une multinationale chinoise, Kader Traoré fait empoisonner le lac par ses hommes. Une jeune fille, un jeune pêcheur et des poissons meurent. Entre le couple Aïcha-Nathanaël qui lutte pour la préservation et la protection de l’environnement et Kader Traoré, une guerre sans merci se déclenche. Nathanaël est enlevé et tué. Les femmes marchent sur la capitale.

Filmographie
2016: Du jour au lendemain II (Série TV)
2015: Le neveu de l’homme fort (Long métrage)
2014: Du jour au lendemain I (Série TV)
2013: Célibatorium III (Série TV)
2012: Célibatorium II (Série TV)
2010: Célibatorium I (Série TV)
2007: Humanitaire (Court-métrage)
2009: Petit sergent II (Série TV)
2007: Petit sergent I (Série TV)
2005: Rencontres en ligne (Court-métrage)
2003: Source d’histoire (Court-métrage)
2001: Mouka (Court-métrage)
1999: Garba (Court-métrage)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir