Aujourd'hui,
URGENT
Economie: la Chine veut apporter plus d'opportunités à la croissance économique mondiale
Education: le Burkina veut rendre effective l’obligation de la scolarisation des enfants de 06 à 16 ans d’ici à 2030
Burkina: hausse du taux brut de scolarisation au primaire passant de 33,8% en 1994 à 88,5% en 2017 (Officiel)
Burkina: trois assaillants abattus à Foutouri dans l'Est du pays suite à une «vigoureuse riposte» des soldats (Armée)
Brésil: l'ex-président brésilien Lula est sorti de prison après plus d'un an et demi d'incarcération
Burkina: les trois opérateurs mobiles (ONATEL, ORANGE et TELECEL) comptent 19 millions d’abonnés, soit un taux de pénétration de 96%
Burkina: Macky Sall exprime sa solidarité au peuple burkinabè après l'attaque du convoi de la mine de Semafo à Boungou
Mali: le chef djihadiste Amadou Koufa placé sur la liste terroriste américaine
Côte d'Ivoire: Charles Blé Goudé sera jugé par le tribunal criminel à Abidjan
Burkina: les syndicats de la santé suspendent leur mouvement d'humeur engagé depuis plus de 6 mois suite à la reprise des négociations

CULTURE

Les rideaux ont été officiellement levées le mercredi 8 février 2017, sur le site de la place de la femme, au quartier Goughin de Ouagadougou, à l’occasion du festival de rue « Rendez-vous chez nous ». Cette 8e édition dont la réflexion sera menée au tour du thème : « Arts dans l’espace public, baromètre de la démocratie : sécurité et vivre et ensemble », se tiendra jusqu’au 26 février 2017.


Après la grande parade dans les artères de Ouagadougou qui marquait le lancement de l’édition 2016 de ce rendez-vous, le moment est venu de passer à l’étape de l’ouverture des différentes scènes de spectacles.

Organisé par le collectif ACMUR « Assez de murs » (Association arts, clowns, marionnettes et musiques dans nos rues), depuis 2009 cet évènement destiné aux populations aussi bien rurales qu’urbaines, se présente comme un espace avec pour but de démocratiser les arts de la rue sous toutes ses formes. Selon Boniface Kagambega, « nous offrons aux populations de découvrir des cultures d’autres horizons et cela à titre gratuit. »

Comme innovation à ce 8e rendez-vous, il y aura une étape à Bamako du 23 au 26 février. « A cela on peut ajouter un projet proposé par la Colombie, ainsi que la mise en œuvre d’un globe présentant des photos d’enfants du Burkina, de la France, d’Haïti que nous avons formé», a indiqué M. Kagambega.

Prendront part aux festivités de « Rendez-vous chez nous » de cette année, 45 compagnies en provenance du Burkina Faso, du Mali, du Ghana, du Togo, de Côte d’Ivoire, du Bénin, de France et de Suisse. En dehors de ces compagnies, il y aura également des stars de la musique dont Smarty, Dicko Fils, Leekma du Burkina Faso. La grande attraction de ce plateau artistique sera le concert avec l’un des plus grands groupes de reggae français, Dub Inc.

En effet, « Rendez-vous chez nous » est devenu au fil des éditions, la plate-forme de référence pour l’accompagnement, le développement et la valorisation des arts de la rue en Afrique de l’Ouest. Il aide à la création des spectacles de rue, à la formation d’artistes, à la diffusion de spectacle, et bien d’autres. « A l’occasion de cette 8e édition, sont attendus 223 650 spectateurs, 340 artistes pour 112 représentations », a conclu Boniface Kagambega. 

Guy Serge Aka   

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé