Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

CULTURE

La communauté des Maaya entrepreneurs du Burkina Faso grâce à une convention de partenariat avec l’Institut Kôrè des arts et métiers (IKAM/Mali), ont créé l’IKAM/Burkina pour contribuer à la professionnalisation du secteur culturel au pays des Hommes intègres.


Cet institut de formation aux métiers des arts et de la culture vient ainsi renforcer la volonté du ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCAT) dans sa politique de renforcement des capacités des acteurs pour un développement harmonieux des industries culturelles et créative au Burkina. Les Maaya entrepreneurs ouvrent l’IKAM Burkina Faso grâce à son incubateur de projets culturels. Ce laboratoire selon Issouf Balima, entrepreneur culturel et directeur de IKAM/Burkina, ambitionne de développer les compétences du secteur créatif burkinabè à l'horizon 2025. "Notre objectif est de contribuer au renforcement de capacité des acteurs culturels pour un développement harmonieux des industries culturelles et créatives", indique Issouf Balima.

En rappel, IKAM/Burkina est une organisation spécialisée dans la formation en entrepreneuriat culturel, le management et administration culturelle. IKAM/Burkina se veut un centre de ressource pour le développement du secteur des arts et de la culture au Burkina et dans la sous-région africaine.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir