Aujourd'hui,
URGENT
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro lance un «comité politique» après sa démission de l'Assemblée nationale
Etats-Unis: Donald Trump décrète l'«urgence nationale» pour construire son mur
Burkina: environ 55 milliards de FCFA à mobiliser pour la mise en oeuvre du plan d’urgence 2019
Djibo: 2 militaires tués et 6 autres blessés dans l’explosion d’un corps piégé
Burkina: l'Assemblée nationale va financer la construction du siège du CFOP (Alassane Bala Sakandé)
Aéronautique: Airbus annonce la fin de la production de son géant des airs, l'A380
Football: Salitas FC et l'Etoile sportive du Sahel font un nul (0-0) à l'issue de la 2e journée de la Coupe de la Confédération 
Kenya: un léopard noir d'Afrique a été pris en photo, une première depuis un siècle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré va présenter sa déclaration de politique générale le lundi 18 février devant les députés
CAN U20: le Sénégal vainqueur de l'Afrique du sud (1 à 0) jouera la finale contre le Mali qui a éliminé le Nigéria

CULTURE

Après un silence, l’artiste Pamika fait de nouveau entendre sa profonde et mélancolique voix à travers un Maxi de quatre titres. « Tilaï », c’est le titre de cet opus que l’ancienne lauréate de « Case Sanga II » a présenté à la presse dans la soirée du 3 février 2017 à Ouagadougou.


Après « Merci » et « Métamorphose », Patricia Kambou dite Pamika renoue avec son public à travers « Tilaï» qui signifie « l’obligation, le devoir » en langue mooré. « Tilaï » selon l’artiste, est un titre qui l’interpelle elle-même d’abord. « C’est une obligation de suivre mon destin, de  communier avec mon public, une obligation d’accomplir la prophétie.  Tilaï, m’interpelle à accomplir mon œuvre pour faire plaisir à mes fans, à tous ceux qui m’ont soutenue depuis mes débuts », a expliqué celle qui s’appelait jadis, Pamika la star.

« Ma route » et « Ne t’en fais pas » sont des titres dédiés aux femmes au foyer. A travers ces chansons, Pamika prodigue des conseilles à ses sœurs et les invite à plus d’amour et d’abnégation dans le foyer. Fait de mélange de Warba (danse du terroir mossi) et de musique urbaine, cet opus sera « certainement » aussi prisé par les mélomanes qui aiment la musique dansante. Le titre « Baass toub gomin » leur est offert par l’artiste en featuring avec Floby.

Avec « Tilaï », Patricia Kambou entend renouveler ainsi son serment de toujours satisfaire ceux qui lui ont fait confiance depuis ses débuts au festival « Case sanga II » où elle a été révélée au public en 2008. Dans sa quête de satisfaire tous ses fans et de traverser les frontières avec sa musique, l’artiste est allée puiser dans le tréfonds de son inspiration pour proposer des textes aussi interpellateurs qu’instructifs. Et le tout, chantés en langue mooré, dioula, français et mina du Togo. 

Si Pamika explique cette période d’absence par « des soucis de santé et des préoccupations familiales », elle n’a cependant rien perdu de sa prestance sur scène. Sa prestation de ce vendredi aura d’ailleurs convaincu plus d’un. Un Maxi qui annonce la sortie prochaine d’un nouvel album a indiqué Maurice Zoungrana dit « Kenzo Cash liguidi », manager de l’artiste. L’œuvre a bénéficié de doigtés magiques des arrangeurs tels que Kévin Batoua et Kévinson Laly et entièrement enregistrée en live.

Avec ce retour de l’artiste, son staff managérial espère maintenir la dynamique pour que cette carrière prometteuse soit boostée afin que s’accomplisse la prophétie. Pamika s’offre donc à vous et recevez là et faites en ce que vous désirez en dégustant ce pur bonheur musical.

Abel Azonhandé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé