Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

CULTURE

"La valorisation de la musique live, facteur de développement et de lutte contre le chômage : défis et perspectives", c'est sous ce thème que se la 4è édition du Festival de la musique live de Goughin (Femulig). L'annonce a été faite par l’ensemble musical “Le levain” (structure organisatrice de l’évènement) ce 30 octobre 2019 à l’Institut national de formation artistique et culturelle (INAFAC) de Ouagadougou au Burkina Faso.


Créé il y a quatre ans, le Femulig a pour objectifs de renforcer les capacités des jeunes pour une meilleure participation à la promotion de la culture ; renforcer les capacités des jeunes en offrant des cadres permanents et/ou temporels d'acquisition de connaissances et d'application concrète sur des œuvres existantes et sur des créations pour la valorisation de la musique burkinabè ;  de promouvoir des alliances et des partenariats entre acteurs culturels et l'Etat d'une part, entre acteurs culturels et institutions privées nationales et internationales œuvrant dans le cadre de la promotion et du renforcement des capacités des acteurs culturels et entre les acteurs de la culture d'autre part ; promouvoir la visibilité des secteurs sociaux culturels pour le développement de la musique live et la promotion des musiciens instrumentistes.

Placée sous le patronage de Abdoul Karim Sango, ministre de la Culture et des Arts, cette 4è édition est prévue se tenir du 29 novembre au 1er décembre 2019 sur l'esplanade du stade du 4 août de Ouagadougou. Selon Maximilien Somé coordonnateur de l’ensemble musical «Le levain», pour cette 4è édition, les innovations majeures de l'édition précédente seront renforcées et mieux organisées pour donner un éclat particulier à l'évènement. On peut citer entre autres, les masters class, la reconduction des trophées pour récompenser les meilleurs instrumentistes dans toutes les catégories (instruments modernes et traditionnels) etc. Ces dits trophées sont appelés "Tam-tam u Faso awards".

Il y a également l'instauration de deux rubriques intitulés "Découverte de talents" qui consiste à promouvoir des jeunes artistes en leur offrant la scène pour une prestation d'au moins 15 mn et la rubrique "Partage d'expérience" qui consiste elle également, à offrir la scène à des musiciens rompus à la tâche de la pratique des instruments afin de découvrir d'autres façons de faire. Pour cette édition, il est annoncé la participation de l'orchestre Bella Mondo de la Côte d'Ivoire comme invitée d'honneur.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir