Aujourd'hui,
URGENT
Afrique: 45 millions de personnes menacées par la famine en Afrique Australe
Médias: le Synatic annonce un sit-in (22 et 23 janvier) et une grève générale de 48 heures (du 29 au 30 janvier 2020)
Burkina: le tribunal militaire a condamné lundi 13 janvier 2020 les accusés à payer 947 279 507 FCFA aux victimes du putsch manqué de 2015.
Burkina: les autorités coutumières et religieuses «lancent un appel à l’union et à la cohésion nationale»
Burkina: le gouvernement crée la Brigade centrale de lutte contre la cybercriminalité pour lutter contre les infractions liées aux TIC
Brexit: les députés britanniques valident l'accord négocié par Boris Johnson
Burkina: 8 143 pèlerins burkinabè ont effectué le hadj 2019 au cours duquel six décès ont été constatés
Burkina: 233 heures de coupures d’électricité en 2018 contre 155h en 2017 (AIB)
Pétrole: la Chine ouvre son secteur pétrolier aux entreprises étrangères (RFI)
Angola: 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures (Africanews)

CULTURE

L’artiste musicien Omar Dao dit « Sydyr » vient de mettre sur le marché discographique son tout premier album baptisé «Fina Tawa». Présenté à la presse le 19 octobre 2019 à l’institut français de Ouagadougou, cet album composé de huit titres aborde des thématiques tels que l’amour, la femme etc.


Le monde artistique burkinabè vient de s’agrandir. L’artiste Sydyr de son vrai nom Omar Dao, a officiellement lancé son album dans la soirée du 19 octobre dernier. Originaire à la fois des grandes familles des dafings et peulhs, son nom résume l’histoire d’un petit garçon qui, au départ, n’avait pour sa voix que les chants traditionnels des bergers peulhs. Ce nom Sydyr qui signifie racine lui a été donné par son grand-père, lui-même détenteur des chansons antiques des bergers de la société traditionnelle peulh.

Vite repéré, l’artiste gagne le saxo d’argent au prestigieux concours Jazz performance au festival Jazz à Ouaga. Son périple le conduira à la découvertedu vaste patrimoine musical ouest africain du Mali au Sénégal en passant par le Niger.  Lauréat du tremplin nord-sud à Soko festivalen 2018, Sydyrdécroche sa première tournée en France.

En 2019, l’artiste revient avec son tout nouvel album intitulé « Fina Tawa». Dans cette œuvre musicale, l’artiste aborde des thématiquestournant autour de la femme, la jeunesse, la vie, la communauté peulh. Entièrement produit par le studio BK Prod de l’artiste musicien et producteur Ibrahim Keïta, cet album comporte des titres tels que Tags Beogo, Milawouro, Djokolè, Adouna,Pulaaku,Ina, Mariama  et Fina Tawa avec un dosage du peulh, bambara et du mooré. D’unmélange de blues et de jazz dans une coloration pop, le tout accentué de belles mélodies peulh et mandingue, Sydyr ambitionne conquérir le marché panafricain.

Il faut  noter qu’à la suite de cette dédicace, l’artiste Sydyr s’est produit sur la scène du Grand Méliès pour le bonheur de ses fans et amis.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé