Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie

CULTURE

Depuis 2015, le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCAT) organise un concours de photographie des sites touristiques du Burkina Faso. Cette compétition qui est à sa deuxième édition cette année vise selon le ministère, à « valoriser l’offre touristique nationale ».


Ouverte à tous les photographes amateurs ou professionnels résident au Burkina, le thème de cette année était : « Une photo, une envie de découverte ». Il s’agit pour les participants à ce concours de fournir leurs plus beaux clichés des sites et attractions touristiques des différentes zones touristiques du Burkina. Sur les 10 œuvres retenues, Hippolyte Sama, photographe au groupe de presse Fasozine occupe la 2è place avec « Les ruines du palais royal du Lalé Naaba de Koudougou » et la 6è place avec « Les greniers de Labien ».

Le palmarès

1er « Cavernes de Douna » de Toungou Zone dit Issa
2ème « Les ruines du palais royal du Lalé Naaba de Koudougou » de Hippolyte Sama
3ème « Sculpture sur granite de Laongo » de Evrad Passingbamba Ouédraogo
4ème « Le musée des hauts fourneaux de Kaya » de Alexandre Sibidibila Ouango
5ème « Le village perché de Gani » de Mamadou Naho
6ème « Les greniers de Labien » de Hippolyte Sama
7ème « Carrière de sable » de Boureima Regtoumda
8ème « Dômes de Fabédougou » de Oula Ouattara
9ème « Le jeu entre le tambour et le danseur » de Harouna Marané
10ème « Les ruines de Loropéni » de Evrad Passingbamba Ouédraogo

Abel Azonhandé

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé