Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: au moins 62 migrants sont morts dans le naufrage de leur embarcation au large de la Mauritanie
Burkina: le budget de l’Etat gestion 2020 se chiffre en recette à 2 233,316 milliards FCFA et en dépenses à 2 518,456 milliards FCFA 
5e RGPH: la ministre en charge de la famille, Laurence Ilboudo plaide pour un recensement exhaustif des personnes en situation de  handicap
Burkina: les pétards pour divertissement toujours interdits (ministère du Commerce)
Environnement: 2019 achève la décennie la plus chaude jamais enregistrée, selon l’ONU (RFI)
Gabon: arrestation de Brice Laccruche, ex-chef de cabinet du président Bongo
Burkina: une vingtaine de terroristes abattus  à Toéni (Boucle du Mouhoun) et Bahn (Nord)
Football: l'attaquant burkinabè, Jonathan Pitroipa met fin à sa carrière internationale après 13 années
Burkina: «75 % des sources d’infections du VIH chez les couples, viennent des prostitués» (Etude)
Football: l'Argentin Lionel Messi remporte son 6e ballon d'or, un record

CULTURE

La cérémonie officielle d’ouverture du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) aura lieu le samedi 23 février 2019 au stade municipal. Afin de rendre mémorable cet évènement qui coïncide avec le cinquantenaire du cinéma africain, les petits plats sont mis dans les grands. Pour la cérémonie d’ouverture, la délégation algérienne a déployé un puissant matériel de sonorisation et de lumières en cours d’installation au stade municipal de Ouagadougou selon le site d’information infosciencesculture.net.


Ils sont 13 personnes au total (des techniciens pour la plus part) à débarquer à l’aéroport international de Ouagadougou avec 17 tonnes de matériels de son et de lumière. Envoyée par l’Etat algérien, la délégation a été désignée pour assurer la bonne diffusion du son et de la lumière des différents spectacles programmés pour les cérémonies d’ouverture et de clôture de la 26ème édition du Fespaco, selon infosciencesculture.net.

Au stade municipal où aura lieu la cérémonie d’ouverture, les techniciens sont au four et au moulin pour relever le défi de l’organisation et offrir un beau spectacle aux festivaliers. Cette mission a été commanditée par l’Algérie qui tient, par cette participation, à affirmer son soutien à la biennale du cinéma panafricain. La mission a été confiée à l’Office Riadh El Feth (OREF) qui est un établissement public à caractère commercial placé sous la tutelle du ministère algérien de la Culture. L’OREF est un centre socioculturel qui comprend plusieurs composantes : un Musée national du Moudjahid et un Musée national de l’armée qui relatent la guerre de la révolution algérienne et sa valeureuse histoire (celle de ses martyrs et ses Moudjahidines). L’Office est aussi chargé d’organiser des évènements culturels et artistiques, de l’organisation de festivals, etc.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé