Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l‘économiste Abdallah Hamdok, ancien collaborateur des Nations unies, a prêté serment comme Premier ministre
Mali: 5 morts dans l'attaque d'un convoi militaire au centre du pays
Burkina: les cinq militaires portés disparus suite à l'attaque de Koutougou ont été retrouvés "tous vivants" (Armée nationale)
Kampti (Poni): 7 morts dans des éboulements de mines d’or artisanales
Etats-Unis: le FMI critique ouvertement la politique commerciale de Donald Trump
Cameroun: le chef des séparatistes anglophones condamné à la perpétuité
Italie: le président du Conseil Giuseppe Conte annonce sa démission
Ouagadougou: un important lot de poulets impropres à la consommation déversé à l’arrondissement 6, une enquête ouverte
Burkina: le bilan actualisé de l'attaque de Koutougou est de 24 militaires tués, 5 disparus et 7 blessés
Burkina: 40 terroristes tués après l’attaque de Koutougou (AIB)

Image d'illustration

CULTURE

Le Festival panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) a rendu public ce mardi 15 janvier 2019, la liste des 20 films long métrages de fiction retenus pour la compétition. Le Burkina Faso est représenté par trois réalisateurs.

Il s’agit du film, « Desrances » de la réalisatrice Apolline Traoré,  de « Hakilitan (Mémoire en fuite) » de Issiaka Konaté et de « Duga (les charognards)  » des réalisateurs Abdoulaye Dao et Hervé Eric Lengani.

Le cinéma burkinabè est à la recherche du premier prix du festival depuis plus de 20 ans. Gaston Kaboré avec son film Buud-Yam a été le dernier cinéaste burkinabè à avoir remporté l’Etalon d’Or de Yennenga en 1997. Le défunt Idrissa Ouédraogo a été quant lui le premier burkinabè à décrocher le graal en 1991.

Cette année, la biennale du cinéma africain célèbre son cinquantenaire et va se tenir du 23 février au 2 mars 2019. Elle a été placée sous le thème : « Confronter notre mémoire et forger l’avenir d’un cinéma panafricain dans son essence, son économie et sa diversité ».

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé