Aujourd'hui,
URGENT
Procès Putsch: le parquet militaire requiert la prison à vie pour les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé. 
Procès Putsch: le parquet militaire demande la destitution des généraux Diendere et Bassole de leur grade. 
Burkina: l’ex parti au pouvoir, le CDP,  accuse certains de ses membres de vouloir sa liquidation (AIB)
Sondage: le président Roch Marc Christian Kaboré obtient la note de 4,72/10 pour sa gouvernance dans le 1er semestre de 2019
Football: les Étalons du Burkina classés 9e en Afrique et 59e au niveau mondial par la Fifa au mois de juin 2019
Gambie: le gouvernement saisit les biens et les avoirs de Yahya Jammeh
Burkina: 110 508 candidats inscrits à la session 2019 du baccalauréat
Ghana: libération des deux Canadiennes kidnappées dans la région Ashanti
Burkina: 419 269 à la conquête du CEP 2019 soit une baisse de 7% par rapport à l'année précédente 
Afrique: le Botswana décriminalise l’homosexualité

CULTURE

Manga abrite la cérémonie (officielle) de commémoration de la 58e édition de la fête de l’indépendance du Burkina. A l’occasion, les Editions Sidwaya fait une exposition photographique à la Foire de l’indépendance.

L’objectif de cette exposition selon Issiaka Dabéré, chef service documentation et des archives aux Editions Sidwaya, est de faire en sorte que la nouvelle génération se remémore des devanciers dans tous les secteurs d’activité au Burkina. Première du genre, cette exposition connait une grande affluence après seulement deux jours d’ouverture de la foire. Du 7 au 12 décembre donc, les populations pourront découvrir pour certains et d’autres pour redécouvrir les hommes et femmes de toutes les couches socio-politiques du pays des Hommes intègres qui ont marqué leur temps.

Au total, ce sont des photos qui ont une durée de vie de plus de 45 années qui sont exposées. A l’image du bureau du feu président Thomas Sankara. «A travers cette photo, nous voulons montrer qu’aucune structure ne peut se targuer d’avoir l’image du bureau de Thomas Sankara si ce n’est Sidwaya. Compte tenu aussi que le capitaine a marqué son existence en passant un jour à 00h à Sidwaya pour encourager les ouvriers de l’imprimerie», fait remarquer M. Dabéré.

Pour lui donc, Sidwaya est une mine d’or que les Burkinabè doivent exploiter au maximum. Créé le 5 avril 1984, Sidwaya honore également le feu Paulin Bamouni, qui a été son premier Directeur général à travers ses photographies. Issiaka Dabéré estime qu’il n’est pas normal que ce soit les étrangers qui viennent s’enrichir avec les archives de Sidwaya qu’ils exploitent à d’autres fins.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé