Aujourd'hui,
URGENT
Soum: des agents de l'Office national d'identification (ONI) blessés le 18 février  2020 dans une attaque à Kelbo (communiqué). 
Burkina: au moins 3 soldats ont perdu la vie dans une attaque terroriste mardi 18 février 2020 à Kelbo (Région du Sahel).   
Fasofoot:  l'Asfa-Y rompt son contrat avec son entraîneur, Boureima Kaboré, après le nul contre l'EFO. 
Burkina Faso : Morgan Henry, un sergent-chef de Barkhane retrouvé mort dans son campement le 16 février. Cause inconnue, enquête ouverte. 
Burkina: Le Premier ministre, Christophe Dabiré, effectue, les 14 et 15 février 2020, une visite officielle dans la région du Sud-Ouest. 
Yagha: un Pasteur et des membres de sa famille -dont ses enfants- exécutés ce 13 février 2020  par des hommes armés non identifiés. 
Fada N'Gourma : 8 assaillants abattus et un autre capturé le 10 février 2020 dans l'attaque contre le poste de gendarmerie de Tanwalbougou.
Chine: le nombre de personnes contaminées par le coronavirus a dépassé 20 400, le virus a tué 425 personnes.  
USA: Le célèbre basketteur Kobe Bryant est mort dans un accident d'hélicoptère. Il était âgé de 41 ans.
Burkina: la suspension d’importation de certains produits a apporté 8 milliards de FCFA aux industries locales (AIB)

CULTURE

Un comité spécialisé de l’Unesco a décidé ce jeudi 29 novembre 2018, de l’inscription du reggae sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité. Selon l’Unesco, cette décision fait suite à « la contribution » de ce genre musical à la prise de conscience internationale sur des sujets d’ordre sociétal.

Candidature portée par la Jamaïque, la musique reggae est parvenue à conquérir le cœur du comité ad hoc de l’Unesco. Cette musique jamaïcaine rejoint ainsi une liste de nombreuses traditions culturelles, à être dotées de cette dimension internationale.

Pour le comité en question, ce choix porté sur cette musique rendue populaire par Bob Marley, s’explique par sa « contribution » à la prise de conscience internationale, « sur les questions d’injustice, de résistance, d’amour et d’humanité, et sa dimension à la fois cérébrale, socio-politique, sensuelle et spirituelle ».

Le reggae, se revendique comme étant la musique des opprimés, avec une thématique d’ordre social et politique, tout comme les questions d’inégalité. Reconnu comme un style de musique « exclusivement jamaïcain », le reggae est parvenu à pénétrer les quatre coins du monde. A travers la liste du patrimoine culturel, l’objectif est de mettre en lumière des savoir-faire portés par des communautés. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé