Aujourd'hui,
URGENT
Nigéria: 37 morts dans les attaques de trois villages dans l’État de Sokoto
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans

CULTURE

Un comité spécialisé de l’Unesco a décidé ce jeudi 29 novembre 2018, de l’inscription du reggae sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’Humanité. Selon l’Unesco, cette décision fait suite à « la contribution » de ce genre musical à la prise de conscience internationale sur des sujets d’ordre sociétal.

Candidature portée par la Jamaïque, la musique reggae est parvenue à conquérir le cœur du comité ad hoc de l’Unesco. Cette musique jamaïcaine rejoint ainsi une liste de nombreuses traditions culturelles, à être dotées de cette dimension internationale.

Pour le comité en question, ce choix porté sur cette musique rendue populaire par Bob Marley, s’explique par sa « contribution » à la prise de conscience internationale, « sur les questions d’injustice, de résistance, d’amour et d’humanité, et sa dimension à la fois cérébrale, socio-politique, sensuelle et spirituelle ».

Le reggae, se revendique comme étant la musique des opprimés, avec une thématique d’ordre social et politique, tout comme les questions d’inégalité. Reconnu comme un style de musique « exclusivement jamaïcain », le reggae est parvenu à pénétrer les quatre coins du monde. A travers la liste du patrimoine culturel, l’objectif est de mettre en lumière des savoir-faire portés par des communautés. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé