Aujourd'hui,
URGENT
Justice: la procureure de la CPI fait appel de l'acquittement de Gbagbo et Blé Goudé
Burkina: l’UPC «vivement préoccupée par la dégradation continue de la situation sécuritaire»
Burkina: la marche non autorisée des syndicats et de la société civile dispersée par la police, une dizaine de blessés
Cyclisme: Le Burkinabè Bachirou Nikiéma remporte le grand prix de la ville d'Abidjan
Cédéao: Mise en place d'un plan quinquennal de lutte contre le terrorisme d'un montant de près 596 milliards de FCFA
Cyclisme: le Burkinabè Paul Daumont remporte le tour cycliste international de Côte d'Ivoire
Cameroun: le président Paul Biya convoque "un grand dialogue national" sur la crise au Cameroun anglophone
RDC: déraillement meurtrier d’un train dans le Tanganyika, plus de 50 morts
Burkina: des organisations syndicales se démarquent de la journée nationale de protestation initiée par l'Unité d'action populaire
Burkina:  l’UPC invite le gouvernement «à reprendre sans délai les négociations avec les syndicats de la santé»

CULTURE

La 25è édition du Fespaco a été lancé le jeudi 5 janvier au palais de la culture d’Abidjan en Côte d’Ivoire. Devant comédiens, réalisateurs, producteurs et autres invités de marque, le délégué général du Fespaco a dévoilé les films retenus pour la compétition officielle. Au total, 20 films sur 1000 inscrits ont été admis à compétir pour l’Etalon d’Or du Yennenga 2017. Parmi les films sélectionnés, le Burkina Faso s’en sort avec trois dont celui d’Apolline Traoré, de Tahirou Ouédraogo et d’Adama Roamba. En rappel, la 25è édition de la biennale du cinéma africain est prévue du 25 février au 4 mars 2017 à Ouagadougou.


Les 20 films retenus par le Jury
1- « A la recherche du pouvoir perdu » de Mohammed Ahed Bensouda (Maroc)
2- « A mile in my shoes » de Saïd Khallaf (Maroc)
3- « Aisha » de Chande Omar (Tanzanie)
4- « Félicité » de Alain Formose Gomis (Sénégal)
5- « Fre » de Kinfe Banbu (Ethiopie)
6- « Frontières » de Appolline Woye Traoré (Burkina Faso)
7- « Innocent malgré tout » de Kouamé Jean De Dieu Konan/ Kouamé Mathurin Samuel Codjovi (Côte d’Ivoire)
8- « L’interprète » de Olivier Meliche Koné (Côte d’Ivoire)
9- « L’orage africain – Un continent sous influence » de Sylvestre Amoussou (Bénin)
10- « La forêt du Niolo » de Adama Roamba (Burkina Faso)
11- « Le gang des Antillais » de Jean Claude Barny (Guadeloupe)
12- « Le puits » de Lotfi Bouchouchi (Algérie)
13- « Les Tourments » de Sidali Fettar (Algérie)
14- « Life point » de Brice Achille (Cameroun)
15- « Lilia, une fille tunisienne » de Mohamed Zran (Tunisie)
16- « Praising the Lord plus one » de Kwaw Paintsil Ansah (Ghana)
17- « The lucky specials » de Rea Rangaka (Afrique du Sud)
18- « Thom » de Tahirou Tasséré Ouédraogo (Burkina Faso)
19- « Wulu » de Daouda Coulibaly (Mali)
20- « Zin’naariya ! » de Rahmatou Kéïta (Niger )

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé