Aujourd'hui,
URGENT
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti
Burkina: près de 25 000 réfugiés bénéficient de l’asile (HCR)
HCR: 68,5 millions de personnes déracinées dans le monde à la fin 2017 (Rapport)
Côte d’Ivoire: une pluie diluvienne fait au moins 10 morts dans plusieurs quartiers d’Abidjan (AIB)
Economie: au 31 janvier 2017, les chèques impayés émis au profit de l’Etat burkinabè représentait un montant de plus de 36 milliards de FCFA
Cameroun:  deux militants du RDPC tués, le gouvernement accuse les séparatistes (RFI)

CULTURE

La 25è édition du Fespaco a été lancé le jeudi 5 janvier au palais de la culture d’Abidjan en Côte d’Ivoire. Devant comédiens, réalisateurs, producteurs et autres invités de marque, le délégué général du Fespaco a dévoilé les films retenus pour la compétition officielle. Au total, 20 films sur 1000 inscrits ont été admis à compétir pour l’Etalon d’Or du Yennenga 2017. Parmi les films sélectionnés, le Burkina Faso s’en sort avec trois dont celui d’Apolline Traoré, de Tahirou Ouédraogo et d’Adama Roamba. En rappel, la 25è édition de la biennale du cinéma africain est prévue du 25 février au 4 mars 2017 à Ouagadougou.


Les 20 films retenus par le Jury
1- « A la recherche du pouvoir perdu » de Mohammed Ahed Bensouda (Maroc)
2- « A mile in my shoes » de Saïd Khallaf (Maroc)
3- « Aisha » de Chande Omar (Tanzanie)
4- « Félicité » de Alain Formose Gomis (Sénégal)
5- « Fre » de Kinfe Banbu (Ethiopie)
6- « Frontières » de Appolline Woye Traoré (Burkina Faso)
7- « Innocent malgré tout » de Kouamé Jean De Dieu Konan/ Kouamé Mathurin Samuel Codjovi (Côte d’Ivoire)
8- « L’interprète » de Olivier Meliche Koné (Côte d’Ivoire)
9- « L’orage africain – Un continent sous influence » de Sylvestre Amoussou (Bénin)
10- « La forêt du Niolo » de Adama Roamba (Burkina Faso)
11- « Le gang des Antillais » de Jean Claude Barny (Guadeloupe)
12- « Le puits » de Lotfi Bouchouchi (Algérie)
13- « Les Tourments » de Sidali Fettar (Algérie)
14- « Life point » de Brice Achille (Cameroun)
15- « Lilia, une fille tunisienne » de Mohamed Zran (Tunisie)
16- « Praising the Lord plus one » de Kwaw Paintsil Ansah (Ghana)
17- « The lucky specials » de Rea Rangaka (Afrique du Sud)
18- « Thom » de Tahirou Tasséré Ouédraogo (Burkina Faso)
19- « Wulu » de Daouda Coulibaly (Mali)
20- « Zin’naariya ! » de Rahmatou Kéïta (Niger )

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir