Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: Aminata SANA/CONGO est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire  du Burkina en République Fédérative du Brésil
Afghanistan: le chef de la police de Kandahar tué à deux jours des élections
Russie: au moins 18 morts lors d'une attaque dans un collège technique en Crimée
Burkina: en 2018, les actions de soutien aux personnes vulnérables s’élèvent à 81 milliards FCFA (AIB)
Football: les Étalons font match nul 0-0 face au Botswana et perdent la première place du groupe I au profit de la Mauritanie
Burkina: l’arrimage du fichier électoral à la base de données de l’Oni inquiète toujours l’opposition politique
Burkina: pose de la première pierre du futur mémorial en hommage au président Thomas Sankara tué il y a 31 ans
Congo-Brazzaville: le gouvernement interdit la vente de bière en promotion
France: 11 morts après les pluies violentes qui se sont abattues sur l’Aude dans la nuit de dimanche 14 à lundi 15 octobre
Nigéria: libération de plus de 800 enfants soldats dans le nord-est du pays

CULTURE

L’artiste plasticienne Burkinabè, Ahoua Yaméogo présente une vingtaine d’œuvres à travers une exposition itinérante de peinture du 28 septembre au 21 octobre à Ouagadougou et du 26 octobre au 4 novembre 2018 à Koudougou.


Sous le thème : «Les amazones de l’ombre», l’exposition présentera une vingtaine d’œuvres de la dernière création de l’artiste. L’ensemble du travail de Ahoua Yaméogo s’articule autour de quatre sous thèmes que sont : «Les violences faites aux femmes et aux enfants» ; «La sauvegarde de l’environnement» ; «La présentation des valeurs culturelles africaines» et «Le métissage culturel».
Panafricaniste dans l’âme, Ahoua Yaméogo a choisi comme mascotte de son exposition, une figure emblématique d’Afrique pour laquelle elle voue un grand respect, notamment Winnie Mandela, l’ancienne Première dame d’Afrique du Sud. Pour Mme Yaméogo qui travaille beaucoup sur le figuratif, il y a deux types d’amazones de l’ombre. «Vous avez des amazones telles que Winnie Mandela. Parce que je reste convaincu que si Nelson Mandela est célèbre, c’est parce qu’il y a eu Winnie derrière lui. Mais ce qu’elle a récolté n’était pas à la hauteur de ce qu’elle a semé. Il y a des amazones telles que les femmes concasseuses de Ballolé. Comme elles, il y a des femmes qui naissent, qui font de grandes choses mais qui disparaissent sans qu’on ne connaisse leur existence», explique Ahoua Yaméogo.

Mais pour l’artiste, ces deux types d’amazones vivent les mêmes réalités dans le fond, dû à leur statut de femme. A travers cette exposition, Ahoua Yaméogo part d’une prise de conscience des conditions de vie des femmes victimes d’un oubli multiséculaire sur leur contribution à la mémoire du continent africain et sa diaspora. Elle se veut être témoin de son temps et susciter un espoir pour un avenir meilleur de la femme africaine. Les œuvres proposées à cette exposition qui va de Ouagadougou à Koudougou, sont un vibrant hommage rendu aux amazones de l’ombre, ces femmes qui à travers leur engagement quotidien et parfois dans le silence, se battent pour un peu de pain et de liberté et qui accomplisse un travail formidable de cohésion sociale et de paix. Sincère et déterminée, Ahoua Yaméogo partage ses émotions, sa frustration et sa révolte face à l’injustice faite aux femmes africaines à différents niveaux et dont les efforts et les mérites ne sont presque jamais reconnus dans un monde dominé par les «hommes».

Cette  exposition représentative de l’art contemporain africain, incarne la quintessence du parcours artistique de Mme Yaméogo. Avec ses toiles, elle fixe en image le fragile équilibre de la femme africaine et veut donner sens à l’existence de ces amazones de l’ombre. Des œuvres comme «Winnie ou la Raison d’Etat» ; «Fanico» ou encore «Les concasseuses de Ballolé», traduisent admirablement bien la contribution des femmes à l’œuvre de construction et de combat pour la survie. Rendez-vous donc à Ouagadougou et Koudougou pour découvrir ces toiles de lin que propose Ahoua Yaméogo.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Pour enrayer la montée du terrorisme au Burkina, la France se dit disposée à lui apporter le même soutien militaire qu’au Mali. Selon cette aide est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé