Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 
Elections 2020: 1 122 554 nouvelles personnes enrôlées pour un total de 6 492 026 électeurs au Burkina Faso. 

CULTURE

L’artiste burkinabè Aziz Sana alias Sana Bob entame une tournée nationale dans les 13 régions du Burkina. Cette tournée dite «Tournée nationale vivre ensemble» a pour objectif de renforcer les bases culturelles et traditionnelles d’union et de cohésion sociale tout en cultivant l’élan de consolidation de la citoyenneté, d’amour et d’intégration.


La «Tournée nationale vivre ensemble» est une tournée musicale et artistique de l’artiste musicien Sana Bob et ses pairs, pour le renforcement des bases culturelles et traditionnelles pour une union de cohésion sociale tout en cultivant l’élan de consolidation de la citoyenneté, d’amour et d’intégration. Figure emblématique des temps modernes, Sana Bob a bâti sa rythmique musicale sur le Wed-bendé, rythme musical de sa région du Centre-Nord du Burkina avec quelques ouvertures au reggae qu’il assaisonne à ses influences culturelles et aux mélodies sahéliennes.

Plus qu’un musicien, Sana Bob se veut un patriote, un traditionnaliste et un militant pour le développement. Dès son arrivée au Burkina en 2001, il a fait de la lutte pour le bien-être des enfants, de la lutte contre le Sida, de celle pour l’intégration, de la lutte contre l’analphabétisme, celle pour la citoyenneté et la paix, son cheval de batail. Pour lui, la paix et la cohésion sociale, gage d’un vivre ensemble durable, est une quête permanente. «Il est impératif de multiplier les initiatives pour assurer la veille continue et le renforcement des acquis traditionnels de paix et du vivre ensemble au Burkina», clame-t-il.

C’est donc dans cette vision que Sana Bob, par ailleurs ambassadeur de la paix avec l’association Béog-yiinga, entendent contribuer en consacrant la ligne de travail de son 6è album sur le vivre ensemble qui est d’ailleurs le titre éponyme de l’œuvre. La tournée en elle-même se présente comme une série de concerts évènementiels de sensibilisation livrée par Sana Bob et d’autres artistes dans les 13 régions du Burkina. Elle se déroulera sous le thème «Vivre ensemble, union et développement» sur la période de mai 2018 à juin 2019. Les villes telles que Kombissiri, Zorgho et Nongandé ont été déjà visité par l’artiste et son staff qui se préparent pour les autres régions.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir