Aujourd'hui,
URGENT
Nigéria: 37 morts dans les attaques de trois villages dans l’État de Sokoto
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans

L'auteur à l'extrême droite

CULTURE

Juriste de formation et spécialiste de la communication et des médias, Yannick Naré vient d’inscrire son nom au panthéon des auteurs littéraires du Burkina Faso. En effet, il vient de vient de donner naissance à son premier livre, un essai politique intitulé : « Le long chemin de l’alternance démocratique au Burkina Faso ». L’œuvre  a été officiellement présentée le samedi 7 juillet 2018 à Ouagadougou.

Éditée à « Harmattan Burkina Faso », cette œuvre sociologique dépeint le processus démocratique au pays des Hommes intègres, depuis le soulèvement populaire de 1966, jusqu’à l’ère actuelle marquée par la présidentielle de 2015 dite « démocratique, libre et transparente ».

A travers son premier essai, Yannick Naré entend « raconter la lutte de la société civile, de la société politique, et des différentes communautés, qui ont abouti à une alternance, la première du genre au Burkina Faso », résume-t-il. Ce bouquin de 237 pages est subdivisé en deux grandes parties.

« Pour ce qui est de la première partie, il était question d’analyser un peu le processus qui a abouti à l’insurrection, par les régimes qui se sont succédés. Parce que dès qu’on parle de l’insurrection de 2014, nombreux voient essentiellement les causes immédiates, celles qui ont déclenché. Pourtant c’est un long processus qui a commencé depuis celle de 1966 », soutient l’auteur.   A la lumière de ces explications, la première partie a été intitulée « du soulèvement populaire de 1966 à l’insurrection populaire de 2014 »

Dans la seconde partie, « l’onction de l’Eglise catholique à l’alternance démocratique », l’auteur met en exergue l’action des religieux dans ladite alternance. Ici, c’est l’intervention de l’Eglise catholique qui a intéressé Yannick Naré. 

« Cette partie du livre décrypte l’opposition des évêques de la Conférence épiscopale Burkina-Niger à la modification constitutionnelle du 37e commandement. Au sein de la société civile, ceux-ci s’illustraient comme l’une des principales entités soutenant une telle position claire, constante et mûrement structurée » peut on lire dans la fiche de lecture.

Pour l’auteur, ce livre est sa « contribution à la construction démocratique du Burkina et de l’Afrique ». « Le long chemin de l’alternance démocratique au Burkina Faso », destiné à tout type de public est accessible dans l’ensemble des librairies de la place au prix national de 10.000 franc CFA.    

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé