Aujourd'hui,
URGENT
Mali: une centaine de civils tués dans le centre du pays, le gouvernement annonce l'ouverture d'une enquête 
Côte d'Ivoire: Pascal Affi N'Guessan candidat à l'investiture FPI pour 2020
Gabon: Ali Bongo de retour au Gabon après plusieurs mois de convalescence au Maroc
Burkina: lancement d’une campagne de vaccination pour contrer une épidémie de méningite dans la région de l'Est
Burkina: le gouverneur de l’Est met en garde les individus qui veulent «entraver la liberté d'action des troupes» de l'opération Otapuanu
Brésil: l'ancien président brésilien Michel Temer arrêté dans une enquête anticorruption
Nouvelle-Zélande: le pays interdit la vente de fusils d'assaut et semi-automatiques en réponse à l'attaque de Christchurch qui a fait 50 morts
Mozambique: 15 000 personnes encore menacées après le passage du cyclone Idai
Centrafrique: un accord trouvé entre le pouvoir et les groupes armés
Burkina: des membres du Conseil de sécurité des Nations unies annoncés à Ouagadougou le 24 mars prochain

CULTURE

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience, dans la matinée de ce mercredi 20 juin 2018, le dramaturge burkinabè Aristide Tarnagda, lauréat du Grand prix littéraire d’Afrique Noire 2017. Il est venu présenter sa distinction reçue à Paris le 24 mai dernier au chef de l’Etat.

A l’issue de l’audience, face à la presse, le lauréat a indiqué que le Président du Faso lui a exprimé sa fierté, et présenté ses encouragements.

Aristide Tarnagda a relevé que les critères qui ont prévalu à sa distinction ont trait à la force poétique de son œuvre distinguée, « Terre rouge et Façons d’aimer ». Le prix, composé d’un trophée, a une valeur hautement symbolique car il couronne les grands écrivains du continent. A ses yeux, il est important que des grands écrivains du continent reconnaissent la qualité de son travail.

Pour le ministre en charge de la culture, Abdoul Karim Sango, qui a accompagné le lauréat, c’est une fierté nationale qu’un compatriote soit distingué à un si haut niveau dans le domaine de la littérature et du livre. Car les pays africains sont confrontés à un véritable défi qui est celui de la culture de la lecture. Le ministre Sango dit espérer que l’expérience d’Aristide Tarnagda puisse susciter des vocations auprès des jeunes, parce que le livre est le meilleur moyen pour apprendre

Le fondateur et Président du conseil d’administration des Récréâtrales, Etienne Minoungou, a exprimé aussi sa fierté car c’est la littérature dramatique du Burkina qui est récompensée. Pour lui, c’est la première fois que le théâtre au Burkina est distingué à ce niveau. C’est un honneur fait à tout le milieu théâtral du Burkina Faso, qui connait une vitalité extraordinaire depuis quelques années, grâce à l’ensemble des acteurs. 

*Le titre est de la rédaction

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé