Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè Paul Daumont remporte le tour cycliste international de Côte d'Ivoire
Cameroun: le président Paul Biya convoque "un grand dialogue national" sur la crise au Cameroun anglophone
RDC: déraillement meurtrier d’un train dans le Tanganyika, plus de 50 morts
Burkina: des organisations syndicales se démarquent de la journée nationale de protestation initiée par l'Unité d'action populaire
Burkina:  l’UPC invite le gouvernement «à reprendre sans délai les négociations avec les syndicats de la santé»
Cameroun: deux ans de prison pour Mamadou Mota, le numéro deux du MRC
Etats-Unis: Donald Trump annonce la démission de son conseiller à la sécurité John Bolton pour plusieurs désaccords
Sécurité: signature d’un protocole d’accord entre le ministère de la sécurité burkinabè et Interpol
Burkina: la vente des liqueurs et spiritueux en sachets plastiques désormais interdite
Royaume-Uni: le «speaker» du Parlement britannique annonce sa démission

CULTURE

Le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu ce 30 mai 2018  une délégation de la Fédération panafricaine des Cinéastes, (FEPACI) conduite par son Secrétaire Général, Cheick Oumar Sissoko.

Pour les cinéastes africains, présents dans la capitale burkinabé pour une réunion du bureau exécutif et du bureau consultatif de leur fédération, il s’agissait de rendre hommage à un pays (le Burkina Faso), qu’ils considèrent comme la terre de promotion du cinéma africain par excellence. Il s’agissait aussi pour eux, de remercier le gouvernement et le peuple burkinabè pour toutes les actions entreprises depuis 1969, date de création du Festival panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO). Sur ce registre, Cheick Oumar Sissoko cite pour exemple, l’INAFEC (Institut national d’Etudes et de Formation cinématographique), la cinémathèque africaine de Ouagadougou, la politique de maintien des salles de cinéma, la place des cinéastes, la politique de financement des œuvres cinématographiques…

Selon le Secrétaire général de la FEPACI, l’organisation est aussi reconnaissante au Président du Faso et au ministre en charge de la culture, Abdoul Karim Sango, pour l’accompagnement dont les cinéastes bénéficient. Cette reconnaissance va également au gouvernement pour la mise à disposition d’un siège sur l’Avenue N’Kwamé N’kumah.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La Fédération burkinabè de football a choisi de confier le poste de sélectionneur des Etalons "A" à Kamou Malo, faisant ainsi confiance à l’expertise nationale. Cette décision, selon vous, est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé