Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

CULTURE

La ville hôte du siège de la SNC remet en selle trois plateaux offs, initialement supprimés par le comité d’organisation faute de moyen financier. La maire en a fait l’annonce le mardi 20 mars au cours de la cérémonie de remise de soutien financier aux artistes  bobolais qualifiés pour le Grand Prix National des Arts et de la littérature (GPNAL). 

La commune de Bobo-Dioulasso offres trois podiums en plus de ceux  prévus par le comité nationale d’organisation de la SNC 2018.  D’abord un podium à Dogona dans l’arrondissement 3, ensuite un autre podium au lycée promotion à Sarfalao dans l’arrondissement 5 et enfin le troisième podium à belle ville dans l’arrondissement 7. En plus de cela, pour cette 19eme édition  de la SNC, la commune de Bobo-Dioulasso prévoit deux innovations majeures.

La première vise à  magnifier la tradition du masque. Et pour ce faire, la commune de Bobo-Dioulasso met à la disposition des masques  en provenance des villages un espace où ils pourront  se produire pour égayer les festivaliers ainsi que la population.  La seconde  innovation est la promotion du « made in Bobo-Dioulasso » à travers une foire communale.

Toutefois, Et comme elle en a l’habitude, la commune de Bobo-Dioulasso, parraine trois prix à chaque édition  de la SNC. Notamment le prix de la création chorégraphique à hauteur  de  500 000 francs CFA , le prix de la dance traditionnelle en catégorie adulte  à 300 000 francs CFA et la catégories pool jeunes  à 200 000 francs CFA.  Une tradition qu’elle compte encore respecter à l’édition 2018 de la SNC à en croire le Bourgmestre de la cité du Daffra, Bourahima Sanou.   

 

  

  

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir