Aujourd'hui,
URGENT
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti
Burkina: près de 25 000 réfugiés bénéficient de l’asile (HCR)
HCR: 68,5 millions de personnes déracinées dans le monde à la fin 2017 (Rapport)
Côte d’Ivoire: une pluie diluvienne fait au moins 10 morts dans plusieurs quartiers d’Abidjan (AIB)
Economie: au 31 janvier 2017, les chèques impayés émis au profit de l’Etat burkinabè représentait un montant de plus de 36 milliards de FCFA
Cameroun:  deux militants du RDPC tués, le gouvernement accuse les séparatistes (RFI)

CULTURE

L’artiste musicien Joseph Salemberé, dit Salambo ou encore appelé l’homme du peuple repose désormais au cimetière municipal de Gounghin. Décédé le 27 février dernier, ce « doyen » de la musique burkinabè a été accompagné à sa dernière demeure ce samedi 3 mars 2018.

Parents, amis, fans et autres connaissances ont tenu à saluer la mémoire de Salambo en l’accompagnant pour l’ultime au revoir. C’est aux environs de 10h que le cortège est arrivé au cimetière de Gounghin. En cet instant précis la tristesse et l’émotion se sont emparées des visages des uns et des autres. 

Et c’est avec une voix étreinte que son camarade Oger Kaboré a prononcé l’oraison funèbre : « Il était de tous les combats avec nous. Notamment lorsqu’il fallait lutter pour le droit des auteurs burkinabè(…) Il est tombé la guitare à la main et nous saluons les belles œuvres qu’il a laissées à la postérité. Et qui doivent servir de leçon pour magnifier la culture burkinabè ».

Par ailleurs, pour le musicien Issouf Compaoré, celui que le monde culturel burkinabè pleure en ce jour aura vécu « utile». « L’homme du peuple » quitte à jamais la scène à l’âge de 74 ans. Il totalise 50 ans de carrière artistique avec à son actif des 45 et 33 tours, des albums cassettes et CD. Cependant, s’il s’est distingué à travers la musique, Joseph Salemberé aura servi à la fonction publique en tant qu’agent technique d’agriculture, jusqu’à sa retraite. Aussi, il a siégé au Conseil économique et social. Mais a aussi porté la casquette de préfet de département.

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir