Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

CULTURE

La 5e édition des Journées cinématographiques de la femme africaine de l’image (JCFA) se tiendra à Ouagadougou du 2 au 7 mars 2018 selon ce communiqué de presse de la Délégation générale du Fespaco. La présente édition est placée sous le thème : « La professionnelle africaine face aux défis du numérique ».

« Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) organise du 02 au 07 mars 2018, à Ouagadougou, la 5e édition des Journées cinématographiques de la Femme Africaine de l’image (JCFA), sous le thème :

 Ce rendez-vous qui magnifie la cinéaste africaine et la femme en général, sera marqué par des projections de films, un panel sur le thème et des ateliers de formation sur le jeu d’acteur, la prise de vue et le montage numérique. Ce programme permettra aussi de voir des films inédits à travers les œuvres sélectionnées cette année, dont :

-Un jour pour les femmes de Kamla Abu ZEKI (Egypte), lauréat du grand prix du Festival du cinéma africain de Khouribga 2017(Maroc) ;

-Le train de sucre et de sel de Licinio AZEVADO (Mozambique), vainqueur du Tanit d’or des Journées Cinématographiques de Carthage 2017(Tunisie).

 Également présent, Frontières de Apolline TRAORE (Burkina Faso), Grand Prix ce 19 février 2018 du Festival de cinéma de Los Angeles aux Etats-Unis.

Les projections auront lieu au CENASA et à l‘Institut Français en présence des réalisatrices invitées. Les autres sites de la  manifestation sont l’ISIS-SE et le siège du FESPACO. Femmes, Jeunes et Professionnels, par votre mobilisation, faisons des JCFA 2018, un moment mémorable et de soutien fort aux cinéastes africaines et à  la Femme !    

 

LES  ENTRÉES AU CINÉMA SONT LIBRES !

LE DÉLÉGUÉ GÉNÉRAL du FESPACO

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir