Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: le président du Faso, chef suprême des armées, a réuni ce 23 mai 2020, une session du Conseil supérieur de la défense nationale. 
Guinée: décès à Conakry ce 22 mai 2020 à l’âge de 70 ans, du musicien Mory Kanté, connu pour son titre à succès "Yéké Yéké".  
Burkina: l’ppposition politique exige la levée du couvre-feu instauré depuis le 21 mars dernier dans le cadre de la lutte contre la Covid’1
Covid-19: Des taximen de Ouaga souhaitent faire passer le prix de la course de 300 à 500 FCFA à cause la limitation du nombre de passagers 
Eau: en 2019, le gouvernement a construit 506 km de réseau d’adduction d’eau potable et 188 bornes fontaines en milieu urbain (DSN/PM).
Santé: 150 médecins spécialistes, 500 généralistes, 50 pharmaciens généralistes et 10 pharmaciens spécialistes formés en 2019 (DSN/PM).
Santé: le gouvernement a réalisé 59 CSPS, normalisé 67 autres, lancé les travaux du CHR de Manga et inauguré le CHR de Ziniaré (DSN/PM). 
Burkina : 5 lycées professionnels -1 en finition-, 2 lycées techniques et 8 lycées scientifiques-2 en finition- réalisés en 2019 (DSN/PM). 
Education: 2 578 salles de classes dont 1 167 en cours de finition, réalisés au Burkina à fin 2019 (DSN/PM). 
Burkina: le secteur minier a connu l’entrée en activité de 3 nouvelles mines portant la production d’or à 50 tonnes en 2019 (DSN/PM).

CULTURE

Du 27 février au 1er mars prochain, se tiendra dans la capitale burkinabè le festival panafricain de la série de Ouagadougou dénommé «Série Series». Ce vendredi 23 février 2018 à Ouagadougou, les organisateurs étaient face aux hommes de média pour décliner les grands axes de cet évènement.

En collaboration avec le Fespaco et la mairie de Ouagadougou, entièrement dédié aux séries du continent africain, la 1ère édition de "Série Series" réunira durant 3 jours des professionnels du secteur, les amateurs de séries autours de projections de films, d’études de cas de séries africaines, conférences et ateliers.

Selon le président du comité d’organisation, Issaka Sawadogo, il est aujourd’hui indispensable que les talents africains bénéficient d’une visibilité à la fois locale et internationale, ainsi que d’outils de formation, de professionnalisation permettant de consolider le secteur, de développer les coopérations à l’échelle panafricaine et internationale. «C’est pourquoi l’Association africasting internationale management ‘AAFRIMAN’ et Kandimari ont choisi de s’associer pour développer conjointement le festival Série Series afin de proposer la première manifestation africaine entièrement dédiée aux séries et de créer de nouvelles passerelles créatives et économiques entre les pays de l’Afrique et de l’Europe» a expliqué M. Sawadogo.

Aux dires du promoteur, «Série Series Ouagadougou» a pour ambition de devenir le grand rendez-vous fédérant les créateurs de séries du Burkina et d’ailleurs ainsi que l’ensemble des acteurs du secteur audiovisuel et de développer un réseau professionnel panafricain solide afin d’encourager la diffusion des œuvres et les collaborations entre les différents pays. Il a en outre souligné que ce festival sera également un marché de la série africaine avec la création lors de cette première édition du Marché international de la série africaine (Misa).

Par ailleurs, les conférenciers ont indiqué que «Série Series Ouagadougou» rendra la culture sérielle accessible aux publics du Burkina puisqu'une partie de l’évènement sera itinérant à terme et emmènera des créateurs de séries directement à la rencontre des publics. Autour de la sélection de séries africaines, cet évènement, à entendre M. Sawadogo, sera également un festival ouvert sur l’Europe et le reste du monde et proposera des panoramas autours des œuvres les plus créatives.

A cet évènement, une dizaine de séries terminées et séries en production africaines seront présentées. Et afin d’encourager les échanges entre l’Afrique et l’Europe en matière de séries ainsi que le partage d’expérience, quatre séries européennes seront présentées. Aussi, ce festival rassemblera les professionnels burkinabè, africains et européens afin de développer un réseau transnational, d’encourager les échanges entre les différents marchés et de faciliter la circulation des œuvres et des talents. Centré à Ouagadougou, «Série Series Ouagadougou» se déploiera dans le pays, et à terme au-delà de ses frontières afin d’aller à la rencontre des publics et professionnels.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir