Aujourd'hui,
URGENT
Nigéria: 37 morts dans les attaques de trois villages dans l’État de Sokoto
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans

CULTURE

C’est la cité du cavalier rouge qui a abrité la conférence de presse de lancement de la 2ème édition du Festival gastronomique ouest africain (Fegoa) qui a pour thème «Gastronomie et intégration africaine». Le jeudi 15 février 2018 à Koudougou, le comité national d’organisation de l’évènement a réuni les hommes de média pour décliner les grands axes de cette édition.

Prévu pour se tenir du 29 mars au 1er avril prochain à la Maison du peuple de Ouagadougou, le Festival gastronomique ouest africain (Fegoa) se veut un festival gastronomique de la zone Uemoa pour gouter et découvrir l’Afrique de l’ouest à travers ses valeurs culinaires. «Le Fegoa est le premier festival ouest africain mêlant culture, solidarité et gastronomie» a dit le promoteur Roland Batoua.

Aux dires du promoteur, par ailleurs commissaire général du festival, cet évènement vise à contribuer à la consolidation par le biais de la cuisine, des liens d’amitié et de fraternité entre les peuples africains. Puis faire de l’Afrique de l’ouest la première destination culinaire africaine. Par ailleurs, il favorise le développement du tourisme gastronomique au reste du monde, propose une vision dynamique et actuelle de la gastronomie ouest africaine. 

Pour cette édition, 5 différents prix seront décernés. Il s’agit du Fegoa d’or qui sera dédié à la meilleure restauratrice, du Fegoa du meilleur accueil. «Ici, l’accent sera mis sur le stand ayant l’accueil le plus chaleureux, l’accueil des clients par la restauratrice, par les serveuses, sur la satisfaction des clients par rapport aux offres et services proposés par la restauratrice» a précisé le promoteur, Roland Batoua.

Pour ce qui est du Fegoa de l’intégration africaine, le commissaire général de l’évènement a indiqué que l’accent sera mis sur les restauratrices de l’étranger prenant part au festival vivant au Burkina Faso ou l’inverse.

S’agissant des prix du Fegoa du pays hôte et du pays d’invité d’honneur, le premier prix concernera les restaurateurs burkinabè et le deuxième est destiné au meilleur restaurant provenant du pays invité d’honneur qui est le Bénin.

Durant ces quatre jours de festival, il y aura des plateaux live, un marché africain des épices et légumes et des ateliers cuisines. A cette 2ème édition, 40 000 visiteurs sont attendus, 30 restauratrices venues des quatre coins de l’Afrique de l’ouest aussi, les meilleurs stands seront récompensés.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé