Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

CULTURE

Le célèbre sculpteur sénégalais, Ousmane Sow, est décédé ce jeudi à Dakar. Il avait 81 ans.

 

Ousmane Sow était connu dans le monde pour sa série de sculptures monumentales sur «les Noubas», «les Masaï», «les Peuls» ou «Zoulous». En 1999, lors d’une rétrospective sur le Pont des Arts à Paris, ses oeuvres attirent alors plus de trois millions de personnes. «Jamais un gamin ne m’a demandé ce que mes sculptures voulaient dire. Je sculpte des hommes. J’ai tellement peur qu’on ne me comprenne pas, ou qu’on interprète mal ce que je dis, que je parle très directement. C’est la même chose en art», aimait-il à répéter.

Ces dernières années, il s’était inspiré des grandes figures qui ont marqué sa vie, dont son père, Nelson Mandela, Mahatma Gandhi, Mohamed Ali, Martin Luther King, le général de Gaulle, ou encore l’écrivain Victor Hugo.

En 2012, Ousmane Sow avait été élu à l’Académie des beaux-arts de Paris dans la section des membres associés étrangers.

Il était hospitalisé depuis plusieurs mois. Avec ce décès «il emporte avec lui rêves et projets que son organisme trop fatigué n’a pas voulu suivre», a déclaré sa famille, précisant qu’il avait fait ces derniers mois plusieurs séjours à l’hôpital à Paris et à Dakar.

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir