Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: Paul Daumont et Awa Bamogo en bronze aux championnats d’Afrique de cyclisme (AIB)
Burkina: les deux enseignants enlevés le 11 mars dernier sur l'axe Djibo-Kongoussi ont été assassinés ce lundi 18 mars
France: le pape François refuse la démission du cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, accusé de non dénonciation d'actes pédophiles
Kazakhstan: le président Noursoultan Nazarbaïev annonce sa démission après près de 30 ans de pouvoir
Mozambique: le bilan humain du cyclone «pourrait dépasser les 1000 morts»
Musique: le chanteur congolais Koffi Olomidé a été condamné à 2 ans de prison avec sursis pour agressions sexuelles sur mineure
Mozambique: la ville de Beira terrassée après le passage du cyclone Idai, 73 morts comme bilan provisoire
Golf: le Burkina Faso remporte la « Ryder cup 2019 » devant le Japon
Burkina: Trois morts et des blessés dans l’attentat à la mine dans la Komandjari, Est du pays (AIB)
Pays-Bas: fusillade dans un tramway, au moins un mort plusieurs blessés

CULTURE

Le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCAT) tient son premier Conseil d’administration du secteur ministériel (Casem) de l’année 2018. Occasion pour le MCAT de passer en revue les grands chantiers réalisés en 2017 afin de consolider les acquis et prendre des résolutions pour améliorer certains résultats en 2018.


Ce premier Casem du MCAT consacre d’une part les actions réalisées en 2017 dont «les performances sont forts appréciables» selon le ministre de la Culture, Issouf Sawadogo. D’autre part, il permettra de planifier les actions majeures de 2018 qui permettront audit ministère, de relever les défis de développement de l’action culturelle et touristique. «Opérationnalisation de la stratégie nationale de la culture et du tourisme pour une optimisation des performances du secteur», est le thème autour duquel, les différents acteurs du secteur culturel vont se pencher et faire des propositions.

Selon Issouf Sawadogo, beaucoup de bonnes choses ont été réalisées et beaucoup d’objectifs ont été atteints en 2017. Toutefois, l’actuel ministre de la Culture estime qu’il y a quelques secteurs qui n’ont atteint que 50% de leurs activités et d’autres entre 60 et 75%. «Ce Casem nous permettra d’évaluer notre performance de l’année 2017 afin de mieux orienter nos actions actuelles et futures pour une participation effective à la dynamique de transformation structurelle de l’économie burkinabè prônée par le Plan national de développement économique et social», a indiqué le ministre Sawadogo.

Sur le dialogue social avec les travailleurs du MCAT, Issouf Sawadogo fait remarquer que le dialogue n’est pas rompu. «Nous avons des propositions concrètes à leurs faire et nous allons échanger avec eux dans les jours à venir», promet le ministre. Ainsi, il est attendu des participants à ce Casem, des recommandations fortes et des résolutions réalistes qui permettront d’atteindre les résultats souhaités en 2018.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé