Aujourd'hui,
URGENT
Mali: la première phase de l'opération de désarmement DDR terminée à Tombouctou
Diplomatie: le président du Faso en visite officielle à Paris a salué le respect des engagements pris à Ouagadougou par Emmanuel Macron
Politique: le groupe parlementaire dissident de l'UPC a changé de dénomination et s'appelle désormais Groupe parlementaire RD (UPC)
France: Chérif Chekatt, l'auteur de l'attentat contre le marché de Noël à Strasbourg qui a fait 3 morts, a été abattu par la police
Royaume-Uni: le Parlement votera sur le Brexit entre le 7 et le 21 janvier 2019
RDC: incendie dans un entrepôt de la Commission électorale à Kinshasa à 10 jours de la présidentielle, d'importants dégâts matériels
Mali: arrestation de Burkinabè soupçonnés de préparer des attentats à Ouaga, Bamako et Abidjan pendant les fêtes de fin d'année
Burkina: le flambeau du 11-décembre a été transmis à Tenkodogo, ville hôte de la célébration de l'indépendance en 2019
Centrafrique: arrestation en France de Patrice-Edouard Ngaïssona, ex-chef anti-balaka en RCA
11-décembre:  «Rien et absolument rien ne doit remettre en cause notre vouloir vivre-ensemble» (Roch Kaboré)

CULTURE

Le ministère de la Culture, des Arts et du Tourisme (MCAT) tient son premier Conseil d’administration du secteur ministériel (Casem) de l’année 2018. Occasion pour le MCAT de passer en revue les grands chantiers réalisés en 2017 afin de consolider les acquis et prendre des résolutions pour améliorer certains résultats en 2018.


Ce premier Casem du MCAT consacre d’une part les actions réalisées en 2017 dont «les performances sont forts appréciables» selon le ministre de la Culture, Issouf Sawadogo. D’autre part, il permettra de planifier les actions majeures de 2018 qui permettront audit ministère, de relever les défis de développement de l’action culturelle et touristique. «Opérationnalisation de la stratégie nationale de la culture et du tourisme pour une optimisation des performances du secteur», est le thème autour duquel, les différents acteurs du secteur culturel vont se pencher et faire des propositions.

Selon Issouf Sawadogo, beaucoup de bonnes choses ont été réalisées et beaucoup d’objectifs ont été atteints en 2017. Toutefois, l’actuel ministre de la Culture estime qu’il y a quelques secteurs qui n’ont atteint que 50% de leurs activités et d’autres entre 60 et 75%. «Ce Casem nous permettra d’évaluer notre performance de l’année 2017 afin de mieux orienter nos actions actuelles et futures pour une participation effective à la dynamique de transformation structurelle de l’économie burkinabè prônée par le Plan national de développement économique et social», a indiqué le ministre Sawadogo.

Sur le dialogue social avec les travailleurs du MCAT, Issouf Sawadogo fait remarquer que le dialogue n’est pas rompu. «Nous avons des propositions concrètes à leurs faire et nous allons échanger avec eux dans les jours à venir», promet le ministre. Ainsi, il est attendu des participants à ce Casem, des recommandations fortes et des résolutions réalistes qui permettront d’atteindre les résultats souhaités en 2018.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

La hausse de 75 FCFA du prix du litre d’essence et de gasoil au Burkina Faso est-elle, selon vous, justifiée?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé