Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la CS-MEF reconduit son mot d’ordre de grève du 25 au 29 juin 2018
Indonésie: le prédicateur extrémiste Aman Abdurrahman condamné à mort (RFI)
RDC: les Etats-Unis annoncent des sanctions contre des officiels congolais
Ouagadougou: plus de 200 blogueurs et web-activistes venus d’une quarantaine de pays sont actuellement en sommet du 22 au 23 juin
Burkina: le président du Faso a décidé d'institutionnaliser le Forum national des personnes vivant avec un handicap
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti

CULTURE

C’est devant plusieurs invités, constitués de stylistes, d’amateurs de mode, de parents, d’amis et de connaissances que le dépositaire de la griffe « Arten Création », a soufflé sur sa vingtième bougie. Bien vrai qu’il n’était pas question de couper un gâteau d’anniversaire, mais l’occasion fut pour le styliste Arouna Tiendrébéogo de faire montre une nouvelle fois de son savoir-faire en matière de mode. C’était ce vendredi 15 juillet 2016 à Ouagadougou.

 

Défilé de mode, prestations artistiques, cocktail dinatoire. Tel était le menu de cette soirée marquant les 20 ans de carrière de « Arten Création ». Arouna Tiendrébéogo a bien voulu marquer d’une pierre blanche cet évènement.
« Ces 20 ans représentent énormément de choses pour moi notamment des efforts consentis, des difficultés, des hauts et des bas. Et au regard de l’accompagnement reçu et de l’entourage qui n’a cessé de me soutenir, il y a de quoi marquer un arrêt et remercier ces personnes ». Ces propos de Arouna Tiendrébéogo dénotent de l’importance de la célébration de cet anniversaire.

Il était également question, à travers cette célébration de faire le point, sur l’existence de cet institut de mode à l’honneur ce jour. Car comme le souligne son promoteur : « Arten Création, ce n’est pas seulement habiller les uns et les autres, mais c’est aussi la formation de jeunes gens aux métiers de la mode ».C’est en cela que des anciens pensionnaires de la maison, aujourd’hui installés à leur propre compte ont montré à travers des défilés, toute la grandeur de leur talent et de leur savoir-faire en matière de création. Quant à l’hôte du jour, il a présenté à ses convives trois collections toutes aussi particulières les unes que les autres.
En effet, il s’agit de collections qui jalonnent le parcours de M. Tiendrébéogo. La première se présentait comme une sorte de « best of » de ses créations. La deuxième, était consacrée à la présentation de vêtements prêt-à-porter. Et enfin la troisième création présentée au public était sa toute dernière baptisée «Mémoire de femme ».
«Cette dernière a un rapport avec ma défunte mère. Et si aujourd’hui je suis arrivé là où je me trouve, c’est grâce à elle. Alors je me devais de lui rendre un vibrant hommage », explique Arouna Tiendrébéogo. Et d’ajouter que par delà, c’est aussi sa manière à lui de saluer toutes les femmes.

Par ailleurs, le pagne tissé « Faso danfani », était également à l’honneur. Cela s’explique par le fait que l’ensemble des créations de « Arten Création », sont à base de ce pagne tissé traditionnel. La particularité est qu’il dit y apporter une touche beaucoup plus moderne.
En outre, ce fut une célébration certes sobre mais très réussie avec brio. Arouna Tiendrébéogo avait comme parrain le célèbre styliste Pathé’O.
Toutefois, l’heureux élu du jour envisage continuer à batailler fort pour le rayonnement du textile et de la mode burkinabè.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir