Aujourd'hui,
URGENT
Filo 2017: la 14e édition placée sous le thème "livre et lecture dans le cadre familial"(23 au 26 novembre)
Zimbabwe: Le président Robert Mugabe a fait sa première apparition publique depuis le coup de force de l'armée
Burkina Faso: Blaise Compaoré sort de son silence et dément tout lien avec les terroristes basés au Sahel 
Soum: au moins 6 morts dans une nouvelle attaque ce vendredi 17 novembre
Filo 2017: rapprocher le livre du cadre familial
Léo: une personne tuée, 8 millions de FCFA et du matériel militaire emportés dans un braquage (AIB)  
UACO 2017: Les échanges porteront sur les médias sociaux et la formation des opinions en Afrique ( du 16 au 18 novembre)  
Zimbabwe: Morgan Tsvangirai, le chef de l’opposition politique appelle le président Mugabe à rendre le tablier
Etats généraux de la: 983 jeunes réfléchissent sur les freins à l’épanouissement de la jeunesse  
arrondissement 3:  Les militants de l’UPC s’indignent face à la « forfaiture » engagée pour la destitution de l’actuel maire

CULTURE

Filmé en train de donner un violent à une femme présentée comme une de ses danseuses, le chanteur congolais Koffi Olomidé a été arrêté vendredi soir à l’aéroport de Nairobi, avant d’être expulsé ce samedi vers la RD Congo.

Après l’incident, «le chanteur a été emmené au poste de police de l’aéroport et pourrait être inculpé rapidement», a indiqué une source policière. Il a passé une nuit de garde de vue au poste de police de l’aéroport international Jumo Kenyatta, Koffi Olomidé a été expulsé vers la RD Congo, selon Citizen TV Kenya.

Dans une interview accordée à la BBC, le chanteur proclame qu’il tentait plustôt de défendre une de ses danseuses agressées par une dame. «A notre arrivée à l’aéroport, dit-il, une dame a commencé à insulter et voulait se bagarrer avec les dames qui sont venues avec moi, d’après ce qu’on m’a expliqué, car j’avais le dos tourné, en faisant une interview avec une télévision kényane», a-t-il assuré.

Il a poursuivi : «J’ai voulu, avec ma jambe, empêcher un coup de partir sur l’une de mes danseuses, que je suis venu défendre, pour empêcher surtout qu’il y ait du désordre à l’aéroport. Avec l’Internet, les gens ont fait un petit montage pour donner l’impression que j’ai donné» un coup de pied, s’est-il défendu. D’après lui, la vidéo qui circule est un montage destiné à salir son image.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir