Aujourd'hui,
URGENT
Nigéria: 37 morts dans les attaques de trois villages dans l’État de Sokoto
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans

CULTURE

La deuxième édition des Sotigui Awards, cérémonie de récompense des acteurs comédiens burkinabè, Africains et de la diaspora a eu lieu le 2 décembre 2017, dans la somptueuse salle Canal Olympia de Ouaga 2000. Noufissa Benchehida du Maroc, dans le film Albath aani asoulta almafkouda (à la recherche du pouvoir perdu), est repartie avec l’or.


Placée sous le thème: «L'image de la femme dans la création cinématographique africaine», le niveau de cette édition 2017 des Sotigui Awards était très relevé selon la présidente du jury, Appoline Traoré. Cette année, trois acteurs étaient en course pour le Sotigui d'or pour succéder à Mounia N'Diaye, lauréate de l'édition 2016. Il s'agit d'Ibrahim Koma du Mali dans le film Wùlù, de Vero Tshanda Beya du Sénégal dans le film Félicité et Noufissa Benchehida du Maroc dans le film Albath aani asoulta almafkouda (A la recherche du pouvoir perdu). «Ce trophée représente toute une carrière d’actrice pour moi. On a l’Oscar et le César ailleurs, mais moi j’ai le Sotigui Award en Afrique et j’en suis très fier. Nous sommes Africains et nous avons aussi notre soirée award et je suis très contente d’avoir remporté cette deuxième édition. J’espère de tout cœur que Sotigui Awards aura beaucoup d’éditions comme le Fespaco», a laissé entendre la lauréate.
Au total, les Sotigui Awards distinguent les performances dans 13 catégories avec le plus prestigieux des trophées qui est le Sitigui d'or. Cette année, le Niger était le pays invité d'honneur et Chantal Diallo, épouse du feu Salifou Diallo, la marraine. Contrairement à l’édition précédente où plusieurs lauréats étaient absents, la majorité des récipiendaires étaient présents à Ouagadougou cette année.

Pour le commissaire général des Sotigui Awards, Kevin Moné, le thème retenu pour cette édition est une mention spéciale faite à la seconde moitié du ciel, la femme. Il se dit satisfait de l’organisation. « Le défi majeur pour nous était de réaliser cette édition afin qu’on sente la constance. 80% des lauréats était à Ouagadougou. Je pense donc que cela est à saluer et nous battrons encore l’année prochaine pour que tous les nominés soient présents. Et nous avons besoins de l’apport de tous pour légitimer le métier d’acteur comédien parce que c’est l’Afrique qui gagne», a déclaré Kévin Moné.

Le palmarès des Sotigui Awards 2017 :

Sotigui d'or
Noufissa Benchehida du Maroc dans le film Albath aani asoulta almafkouda (A la recherche du pouvoir perdu)

Sotigui Afrique de l'Ouest
Michel Bohiri de la Côte d'Ivoire dans le film Sans regret

Sotigui Afrique du Nord
Amine Ennaji du Maroc dans le film Amile in my shoes (un mille dans mes chaussures)

Sotigui Afrique Centrale
Michael Thamsy du Congo Brazzaville dans le film Grave erreur

Sotigui Afrique Australe
Fulu Mughonami de l'Afrique du Sud dans le film Ayanda

Sotigui Afrique de l'Est
Bobby Tamale de l'Ouganda dans le film The only son

Sotigui acteurs anglophone (Ghana/Nigéria)
Majid Michel du Ghana dans le film A woman in my head

Sotigui meilleur plus jeune acteur
Adam Kanyama du Burkina Faso dans le film Medan vi lever (Tant qu'on vit) de Dani Kouyaté

Sotigui meilleur espoir
Vero Tshanda Beya du Sénégal dans le film Félicité

Sotigui de la meilleure interprétation masculine burkinabè
Halidou Payengdé Savadogo du Burkina Faso dans le film La forêt du Niolo

Sotigui de la meilleure interprétation féminine burkinabè
Laure Guiré du Burkina Faso dans le film La source

Sotigui du public
Samira Sawadogo dite Inspectrice Mouna du Burkina Faso dans le film La raison du plus fort

Sotigui du meilleur acteur de la diaspora
Marie Philomène Nga des Antilles dans le film Il a déjà tes yeux

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé