Aujourd'hui,
URGENT
Soum: le grand imam de la ville de Djibo a été enlevé ce mardi 11 août 2020 à la mi journée (infowakat.net). 
Sport: la jeunesse de Tampouy rend hommage au défunt journaliste Yannick Sankara à travers le tournoi "Génération consciente". 
Politique: la réception des dossiers de candidature à la présidentielle de 2020 au Burkina Faso fixée du 28 septembre au 3 octobre.
Burkina: un syndicat de journalistes dénonce des intimidations sur les travailleurs des médias publics. 
Culture: le Fonds de soutien du président du Faso aux acteurs culturels reçoit les dossiers de candidature à partir du 12 août 2020. 
Armée: 2250 nouveaux soldats présentés au drapeau le 7 août 2020, au camp militaire Ouezzin-Coulibaly de Bobo-Dioulasso.
Burkina: un rassemblement de soutien à Blaise Compaoré interdit à Ouagadougou. 
Agriculture: les parasites, notamment les chenilles légionnaires, ont été maîtrisés à 98% dans la region du Sud-Ouest (Directeur régional).
Covid-19: l’ambassade de Chine au Burkina offre 10 000 masques et 20 thermomètres au ministère de l’Education nationale.   
Burkina: la police met fin aux activités d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouaga détenant 509 cartes bancaires.   

CULTURE

La 14è édition de la Foire internationale du livre de Ouagadougou (Filo) se tiendra du 23 au 26 novembre 2017. Durant quatre jours, les acteurs de la littérature vont se pencher sur l’importance du livre dans le cercle familial à travers le thème : «Livre et lecture dans le cadre familial».


A une semaine de l’échéance de la Filo 2017, le comité national d’organisation a rencontré la presse ce vendredi 17 novembre pour faire le point de l’organisation. Des conférences, panels, rendez-vous littéraires et cénacles sont prévus tout au long de la durée de la manifestation et seront animés par des hommes et femmes de culture et des experts du livre et de la lecture. Des hommages seront rendus à des personnalités phares de la littérature nationale. Il s’agit notamment de l’hommage à Jacques Prosper Bazié, un grand nom de la littérature disparu en septembre 2014 et lauréat du Grand prix national des arts et des lettres (GPNAL 1983) et de l’hommage à l’écrivain burkinabè Ansonwin Ignace Hien, invité d’honneur.

A ce jour, le comité d’organisation dit avoir enregistré une trentaine d’institutions nationales comme étrangères qui ont émis le souhait de prendre part à la grande exposition du livre sur l’esplanade de la Place de la nation. En plus des éditeurs nationaux, il est annoncé la venue d’exposants du Bénin, de la Côte d’Ivoire, de l’Egypte, de la Guinée, du Mali, du Niger, du Togo et du Sénégal. Le Canada, les Etats-Unis et la France ont également annoncé leur participation à travers des activités diverses. Un accent particulier est mis pour assurer la participation massive des scolaires à cette édition 2017. «A cet effet, des moyens de transport seront disponibles pour assurer le transport des élèves vers les différents sites.

L’espace enfants s’installera cette année à la Place de la nation et dans le cadre de la médiathèque municipale. En plus des activités traditionnelles composées des volets expositions, conférences et panels, ateliers d’écriture et prix littéraires, la Filo 2017 aura comme innovation majeure, la formation des acteurs et professionnels du livre e, techniques d’animation autour du livre de jeunesse par des experts venus de Grenoble. La manifestation est placée cette année sous le parrainage du ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandama.

Pour Jean Paul Koudougou, président du CNO, la Filo constitue l’un des espaces de référence en matière d’échanges et de partage d’expériences entre acteurs du monde du livre tant au plan national qu’international. «L’éducation d’une nation commence dans le cadre familial. A travers le livre, tous les membres de la famille peuvent être des citoyens modèles», a confié M. Koudougou en parlant de l’importance du thème de cette année.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir