Aujourd'hui,
URGENT
France: le jihadiste français Fabien Clain, voix du groupe Daesh qui a revendiqué les attaques du 13 novembre, tué en Syrie (RFI)
Terrorisme: "la France peut intervenir militairement" à la demande du Burkina Faso selon l'Ambassadeur français à Ouagadougou (AIB)
Burkina: le gouvernement burkinabè compte rouvrir les écoles fermées à cause du terrorisme en mettant en route une stratégie
Etats-Unis: Bernie Sanders annonce sa candidature à la présidentielle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré obtient la confiance de l'Assemblée nationale avec 84 voix sur 127
RDC: Médecins sans frontières suspend ses activités dans la région de Masisi
Tapoa (Est): un commissariat et une école incendiés à Namounou, pas de perte en vie humaine (AIB)
CAN U20: les Aiglons du Mali sacrés vainqueurs après avoir disposé du Sénégal aux tirs au but (3-2) après un score d'un but partout
Mozambique: le fils de l’ex-président arrêté pour corruption
Burkina: 4 douaniers en service de contrôle routier à Nouhao à environ 10 km de Bittou et un civil tués au cours d'une attaque terroriste

CULTURE

La deuxième édition du festival international Faso Hip Hop a démarré ce jeudi 9 novembre 2017 à Ouagadougou.  Parrainé par le Bishop MC Claver, ancien rappeur et initié par l’Association Faso Hip Hop, l’objectif de ce festival est de redonner un nouveau souffle au Hip Hop au Burkina Faso. L’édition 2017 connaitra la participation de 28 artistes et groupes venus d’horizons divers.


«L’Idée de créer ce festival est partis du constat que la musique Hip Hop n’occupe plus sa place d’antan. Il est donc destiné à redonner un souffle nouveau au mouvement hip hop au Burkina», a expliqué Opouna Coulibaly dit Docteur Ké lors de la conférence de presse de lancement ce mercredi 8 novembre. «Faso Hip Hop» se veut donc une scène 100%  Hip Hop pour les rappeurs, beat boxers, breakers et autres praticiens de cet art.

L’édition 2017 réunira sur un même plateau les ténors de cette musique du Burkina et d’ailleurs. Il s’agit notamment de Smockey, Duden J, Leekma, Basic Sool, Kouakadry, Thaliane, Onasis, Busta Gaenga, Will B Black, Art Melody, Amzy, Askoy, Players (tous du Burkina), Milly Parkeur du Togo, Sage Soldat du Niger, Kemit du Gabon, Duny Yaam, Black Jack Démocrates o de la France, Defty de la Côte d’Ivoire.

Durant trois jours donc, ces artistes échangeront à travers des formations et partages d’expériences et se succéderont sur scène la nuit tombée pour des prestations live et gratuites devant la cité universitaire de la Patte d’Oie, le quartier qui a vus naître la plupart de ces groupes Hip Hop burkinabè. En plus, il y aura des concerts Faso all night, des projections de films documentaires et une rue marchande. Cette année, en plus du spectacle qu’il donnera, le groupe Kounandi profitera de l’occasion pour lancer son single intitulé «M’Ba Raam».


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé