Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie

CULTURE

Le 26 octobre dernier, Tahirou Barry, président contesté du Parti pour la renaissance nationale (Paren), a démissionné de son poste de ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme. Il a été remplacé aussitôt par Issouf Sawadogo le lundi 30 octobre. Ce lundi 6 novembre 2017, le nouveau ministre a été installé dans ses fonctions par Alain Thierry Ouattara, secrétaire général du gouvernement.



«Je vous invite à développer dans vos domaines de compétence, des initiatives en direction du monde culturel et de la grande famille du tourisme où les attentes sont multiformes et pressants. En outre, le Chef de l’Etat a toujours indiqué que les ministres doivent être des modèles de probité et de travail, constamment à l’écoute de leur département ministériel sans faiblesse mais avec toujours un management empreint de responsabilité et de réalisme.» C’est sur ces mots que le SG du gouvernement a installé le nouveau ministre Sawadogo.

Une mission que Tahirou Barry pense avoir réussi malgré les difficultés : «Je suis venu en tant que chargé de mission et je repart charger d’enseignement, de leçons et de reconnaissance.» D’où ses remerciements à l’endroit de l’ensemble de ses collaborateurs qui se sont investis sans réserve selon lui. Pour le ministre entrant, ses priorités sont entre autre, de faire avancer les dossiers que son prédécesseur n’a pas pu terminer et assoir un programme dans le cadre de la vision du gouvernement. «Je travaillerai avec tous ceux qui sont efficaces à leur poste. Si je nomme quelqu’un qui n’est pas efficace, je le remplace», a martelé Issouf Sawadogo.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé