Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

CULTURE

Le moins que l’on puisse à propos des préparatifs de cette 9e édition des Récréâtrales, c’est que les petits plats sont en train d’être mis dans les grands, afin de pouvoir répondre aux attentes des festivaliers. Les travaux avancent sur tous les plans, comme nous avons pu le constater ce samedi 8 octobre 2016, au cours d’une conférence de presse pas comme les autres.

 

 

Du 29 octobre au 5 novembre prochain, la rue 9.32, sera transformée en un gigantesque théâtre, et pour l’occasion les réflexions seront menées autour de «Sortir de l’ombre», thème retenu pour ladite édition du rendez-vous théâtral.

A quelques semaines de la tenue des Récréâtrales 2016, les artistes sont à la phase de création. Cette étape est la troisième du déroulement du festival.  On procède aux derniers réglages des différentes représentations, à travers les répétitions. Les aspects techniques sont aussi peaufinés. Comme à l’accoutumée, des cours  familiales ont été aménagées pour recevoir des spectacles.

recreatrales-2016_2

C’est précisément dans l’un de ces décors que nous avons trouvé Etienne Minoungou, dans sa peau de comédien en pleine répétition. «J’essaye de mémoriser mon texte, dit-il, avant d’ajouter : c’est là que je répète. Je cherche les émotions, les déplacements». Le comédien travaillait en fait une séquence d’un texte de Sony Labou Tansi, composé à partir de ses écrits depuis 1976 jusqu’à 1995 et dans lesquels il parle de l’avenir du monde, des rapports nord-sud, des élites de la politique, de la politique africaine… Pour Etienne Minoungou, «ce sont ces paroles que nous voulons partager avec le public».

A l’issu de cette étape des résidences artistiques, place sera faite à la plateforme du festival, à compter de ce 29 octobre. Pourront alors être programmés les 12 pièces de théâtre actuellement en création, trois pièces de théâtre invité, trente concerts musicaux, des soirées partage, des lectures et des animations et des spectacles pour jeune public…

recreatrale-2016_1

Tout cela, pour inciter les populations à « sortir de l’ombre». A en croire Aristide Tarnagda, directeur artistiques des Récréâtrales 2016, «ce thème est à la fois poétique et politique. (…) Le peuple ne devrait pas considérer les choses comme acquises et retourner au sein de nos maisons, de nos maquis en entendant que tout tombe du ciel et des politiciens. Nous devons rester inlassablement debout et éveillés pour que notre devenir ne nous échappe pas», laisse-t-il entendre.

A l’occasion de cette 9e édition, sont attendus 50 professionnels du milieu théâtral international, environ 2 000 spectateurs chaque soir, pour un total de 60 000 festivaliers en tout. Par ailleurs, en termes d’innovation, pour le directeur artistique, au regard de l’expérience acquise de par les précédentes éditions, fait la promesse d’apporter quelque chose de nouveau.

Guy Serge Aka

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir