Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie

CULTURE

Du 10 au 22 août 2016, s’est tenu à Cotonou au Bénin, l’Atelier Africain du Design. Cet atelier a réuni 26 participants composés de photographes, tisserands et de designers venant du Burkina Faso, du Bénin, de la Belgique et de la France. A la fin des travaux, une sélection finale des meilleures prises a eu lieu et ont fait l’objet d’une exposition du 16 au 21 septembre 2016 toujours au Bénin. Parmi ces œuvres figure celle du Burkinabè Warren Saré.

 

Les travaux de cet atelier ont porté sur deux thèmes à savoir « L’Incivisme » qui fait référence aux mythes et mystères du Bénin et singulièrement de la ville historique d’Abomey et « La porte noir » qui appelle à un renouveau culturel empreint de militantisme.  Tous ces deux thèmes ont été retenus pour l’exposition finale qui a eu lieu au « Centre des Unités de Cotonou ». Pour M. Saré, une porte noire  symbolise la « purification » des Africains qui devront prendre désormais leur destin en main. Une œuvre qui a retenu l’attention et séduit les organisateurs qui ont décerné une attestation à l’artiste. Warren Saré compte faire le tour des festivals pour promouvoir ce chef-d’œuvre.

Les mêmes types et formats d’activités ont également été réalisées par les tisserands et les designers, chacun dans son domaine. Il faut préciser que la première semaine de cet atelier s’est déroulée à Abomey sur le site du palais du roi Agonglo et la seconde à Cotonou.

????????????????????????????????????

Warren saré recevant son attestation

Concernant les activités photographiques, elles ont consisté en des prises de vue thématiques et en des séances de sélection et de critique d’images avec des experts venus de Bruxelles. Des moments d’échanges avec les tisserands ainsi que les designers dont le burkinabè Vincent Bayilou, ont également meublé l’atelier.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé