Aujourd'hui,
URGENT
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie
Burkina: l'ancien Premier ministre, Paul Kaba Thiéba prend officiellement les rênes de la Caisse des dépôts et consignations
Soudan: le régime militaire annonce avoir déjoué une «tentative de coup d’État»
Paludisme: «La tendance de la mortalité est en baisse» au Burkina Faso (AIB)
Coopération: le Burkina Faso et le Niger signent un accord pour le développement de leur zone frontalière (AIB)

CULTURE

C’est à travers deux grands concerts animés par des artistes musiciens burkinabè que Honoré Bambara, Président directeur général de l’entreprise Hono management, a inauguré son car podium le week-end dernier à Ouagadougou. Un car podium entièrement équipé qui permettra, selon M. Bambara, de réduire les soucis d’organisation des événements d’animation au Burkina.


Avec ce car podium, l’organisateur de l’évènementiel «Miss Université» revient avec une innovation assez singulière. Le car est composé d’un podium,  d’une mécanique complète de sonorisation et d’un dispositif complet de lumières et d’effets. Le plus innovant dans ce lot de matériels est sans doute les vélo-publicités à partir desquels toute entreprise pourrait donner de la visibilité à ses produits.

«Nous mettons le camion à disposition de nos clients qui sont des entreprises mais cette fois-ci c’est pour le plateau culturel Burkinabé parce que je me suis rendu compte qu’il y a beaucoup de festivals au Burkina et ceux qui organisent les festivals ont beaucoup de difficultés pour mobiliser la logistique. C’est un dispositif autonome de 22 KVA», a indiqué le promoteur.

Une initiative qui vient enlever une épine dans les pieds des organisateurs d’évènementiel au Burkina. Elle «mérite le soutien de tous les acteurs du showbiz», a laissé entendre Wahabou Barra, directeur général du Bureau burkinabè des droits d’auteurs.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé