Aujourd'hui,
URGENT
11-Décembre: «Bonne gouvernance et équité sociale pour une nation forte et prospère» est le thème retenu pour l'édition 2018
Filière coton: le gouvernement burkinabè va injecter plus de 14 milliards de F CFA «pour sauver la filière»
Burkina: le groupe Etat islamique dans le grand Sahara (EIGS), revendique l’assassinat du maire de Koutougou 
Culture: La 2e édition des Nuits du Djongo se tiendra du 4 au 6 mai prochain à Pô et à Tiébélé
Sénégal: six mois de prison ferme pour l’élu d’opposition Barthélémy Dias (RFI)
Politique: Roch Marc Christian Kaboré échangera jeudi avec l’opposition politique burkinabè sur des questions d’intérêts nationaux. 
Guinée-Bissau: le nouveau Premier ministre chargé d'organiser des législatives
Média: La radio demeure le canal d’information préféré des Burkinabè (58%)
Média: Savane FM, Oméga FM et RNB, les radios les plus écoutées à Ouagadougou (étude)
Kantchari: Un mort et une centaine de déplacés dans un conflit inter-communautaire (AIB)

CULTURE

C’est à travers deux grands concerts animés par des artistes musiciens burkinabè que Honoré Bambara, Président directeur général de l’entreprise Hono management, a inauguré son car podium le week-end dernier à Ouagadougou. Un car podium entièrement équipé qui permettra, selon M. Bambara, de réduire les soucis d’organisation des événements d’animation au Burkina.


Avec ce car podium, l’organisateur de l’évènementiel «Miss Université» revient avec une innovation assez singulière. Le car est composé d’un podium,  d’une mécanique complète de sonorisation et d’un dispositif complet de lumières et d’effets. Le plus innovant dans ce lot de matériels est sans doute les vélo-publicités à partir desquels toute entreprise pourrait donner de la visibilité à ses produits.

«Nous mettons le camion à disposition de nos clients qui sont des entreprises mais cette fois-ci c’est pour le plateau culturel Burkinabé parce que je me suis rendu compte qu’il y a beaucoup de festivals au Burkina et ceux qui organisent les festivals ont beaucoup de difficultés pour mobiliser la logistique. C’est un dispositif autonome de 22 KVA», a indiqué le promoteur.

Une initiative qui vient enlever une épine dans les pieds des organisateurs d’évènementiel au Burkina. Elle «mérite le soutien de tous les acteurs du showbiz», a laissé entendre Wahabou Barra, directeur général du Bureau burkinabè des droits d’auteurs.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Lors de son discours sur la situation de la Nation prononcé le jeudi 12 avril 2018 devant la représentation nationale, le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a promis la fin des délestages d’électricité pour 2019. A-t-il les moyens de tenir promesse?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé