Aujourd'hui,
URGENT
Arabie Saoudite: Selon la CIA, Mohammed ben Salman a ordonné l'assassinat du journaliste Khashoggi
Burkina: la Coalition contre la vie chère organise le 29 novembre une journée de protestation contre la récente hausse du prix du carburant
Madagascar: le second tour de la présidentielle opposera Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana, tous deux anciens présidents
Centrafrique: l’ex-chef anti-balaka Alfred Yecatom Rhombot extradé vers la CPI
Israël: le ministre de la Défense démissionne après le cessez-le-feu à Gaza
Brexit: Theresa May annonce que son gouvernement a validé le projet d'accord avec l'Union européenne 
Burkina: l'utilisation de contraception moderne a empêché 397 000 grossesses non désirées et 142 000 avortements (rapport)
Burkina: le bureau actuel du syndicat national de la GSP interdit d'activités, 10 agents révoqués (Conseil des ministres)
Sénégal: Macky Sall laisse entrevoir l'amnistie pour Khalifa Sall et Karim Wade (RFI)
Burkina: le Mouloud célébré dans la nuit du lundi 19 au mardi 20 novembre 2018

CULTURE

Du 17 au 28 août prochain, se tient dans la capitale burkinabè la 14ème édition du Festival scientifique et culturel des clubs Unesco universitaires de l’Afrique de l’ouest (Fescuao). La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce samedi 19 août 2017 en présence du représentant du ministre en charge de l’Enseignement scientifique, Urbain Couldiaty.

Désireux d’apporter sa contribution à l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD), le Fescuao organise cette édition sous le thème «Rôle et responsabilité de la jeunesse dans l’atteinte des objectifs du développement durable dans l’espace Cedeao». Autour de cette thématique générale, se dérouleront des conférences et différentes communications présentées par chaque pays participants. Cette activité, placée sous le haut patronage du président du Faso, marque le 30ème anniversaire du Festival.

Selon le secrétaire général du Fescuao, Steve Aklesso Tebie, cette 14ème édition servira à la fois de cadre de discussions et d’échanges permettant à la jeunesse universitaire ouest africaine de s’approprier les ODD. Avec pour mission de contribuer à la promotion de l’unité et l’intégration africaine par le biais de la science, de la culture, aux dires de M. Tebie, le Fescuao ne cesse d’œuvrer pour la consolidation de la paix en Afrique et dans le monde. «Notre continent rencontre d’énormes défis qu’il doit relever avec une jeunesse consciente. Ces défis ne peuvent être relevés que dans l’unité, la cohésion et la compréhension mutuelle», a-t-il précisé. En cela, dit-il, le Fescuao est un véritable outil qui favorise la découverte de l’autre et le brassage culturel.

Et pour Urbain Couldiaty, représentant du ministre en charge de l’Enseignement supérieur, 14 éditions signifient plusieurs actions de renforcement des capacités des jeunes, de sensibilisation au civisme, à la paix et de promotion de l’intégration sous régionale. Il a indiqué que cette édition se tient sous un thème évocateur. De ses explications, il ressort que les conférences, les panels et les ateliers de formation sont des activités qui sont en phase avec la vision de l’enseignement supérieur au Burkina Faso.

M. Couldiaty a, de ce fait, exhorté les participants à pousser loin leur réflexion en vue d’aboutir à des conclusions et à des recommandations pertinentes à même de permettre au Festival de se pérenniser mais aussi aux universités des différents pays d’améliorer leurs prestations à l’endroit des jeunes.

A noter que cette édition réunira plus de 400 étudiants pendants une dizaine de jours pour des activités scientifiques, socio-culturelles et de renforcement de capacités des jeunes en leadership. Créé à Ziniaré en 1987 par un groupe d’étudiants de la sous-région, le Fescuao est une organisation panafricaine d’intégration qui regroupe les étudiants des universités du Bénin, Burkina Faso, Cote d’Ivoire, Mali, Niger et du Togo.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir