Aujourd'hui,
URGENT
Cinéma: l’acteur ivoirien Ahmed Souané (Docteur Boris) est décédé ce jeudi 20 septembre
RDC: L’Onu inquiète face à l’augmentation des violations des droits de l’homme
Burkina: le gouvernement crée une Brigade spéciale des investigations anti terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSLAT)
Pakistan: l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif remis en liberté (RFI)
Burkina: le CDP dément toute implication dans les différentes attaques terroristes perpétrées sur le territoire national(parti)
Ouagadougou: la 12e  édition du Forum national de la recherche scientifique et des Innovations technologique se tiendra  du 20 au 25 octobre
Loroum: des individus non identifiés ont abattu dans la nuit de mardi à mercredi, un homme dans le village de Lossa, commune de Banh
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana

CULTURE

Les organisations professionnelles des médias et d’entrepreneurs culturels lèvent les sanctions qu’ils avaient prisent contre les membres d’un regroupement d’artistes musiciens après l’agression du animateur de Radio Oméga en fin juin.

Après l’agression 28 juin 2017 d’un animateur de radio Oméga par des artistes regroupés au sein de la Coalition pour la renaissance artistique au Burkina Faso (Cora-BF), et qui lui reprochaient de ne pas diffuser suffisamment de musique burkinabè, des organisations professionnelles de médias ont pris des mesures austères à l’encontre des «agresseurs».

Les organisations des médias décidaient ainsi de suspendre la diffusion sur les antennes des œuvres et des activités de promotion de tous les artistes impliqués dans cette agression jusqu'à nouvel ordre. Ils avaient aussi décidé de boycotter toutes les activités de la Cora-BF. Ce jeudi 17 août 2017, ils annoncent qu’ils mettent fin à ces sanctions.

Et cela, parce que «les membres de la Cora-BF ont fait amende honorable de leur acte», qu'un «collectif des artistes avec à leur tête des pionniers de la musique Burkinabè ont entrepris une médiation», et que «des structures administratives (CSC, BBDA) ont entrepris des concertations suivies de médiation».

«Les organisations professionnelles des médias et d’entrepreneurs de spectacles se sont réunies et ont décidé la levée des différentes mesures suspensives adoptées suite à l’agression de Ahmed Kossa, à compter de la date de publication de la présente déclaration», conclut une déclaration parvenue à Fasozine.

Tout en souhaitant que de tel acte ne se reproduise plus dans un organe de presse au Burkina Faso, ces organisations précisent qu’elles «se gardent de toute interférence dans la procédure judiciaire» engagée par Radio Oméga.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Commentaires  

#3 serrurier 27-08-2017 16:46
Sujet quelques peu compliqué à déchiffrer cependant extrêmement enrichissant
Citer
#2 serrurerie Paris 27-08-2017 16:15
Article un peu long à lire mais vraiment intéressant
Citer
#1 guide sonorisation 26-08-2017 04:45
Tout est parfaitement expliqué dans ccet article,
merci la team
Citer