Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation
Ouagadougou: 11 personnes décèdent au cours de leur garde-à-vue, le parquet ouvre une information judiciaire
Espace: l’Inde reporte le lancement de sa seconde mission lunaire
Football: la finale de la CAN 2019 opposera le vendredi 19 juillet au Caire, le Sénégal à l'Algérie

Une vue du présidium (Ph.SM)

CULTURE

Les articulations de la Saison 18  de « Fitini Show », la plus grande manifestation culturelle des enfants au Burkina Faso, ont été présentées ce 15 juillet 2017 aux hommes de médias à Bobo-Dioulasso. Les principales innovations aux nombres desquelles la préférence national et le nouveau partenariat avec la télévision publique national (RTB) ainsi que le thème de l’édition 2017, ont été entre autres exposés aux journalistes au siège de  l’Association Déni Dêmè, structure promotrice de ce festival, par Moussa Dembélé, responsable de l’association et ses collaborateurs.


Fitini show se déroulera désormais les samedis au lieu du dimanche comme auparavant. Les musiques en ballets chorégraphiques seront exclusivement Burkinabé, les tenues « des miss en tenue traditionnelles »  exclusivement Burkinabé également, pas plus de 12 danseurs (6 filles et 6 garçons) pour exécuter les chorégraphies dans un décor léger, un prix spécial pour le meilleur encadreur. Et pour couronner le tout, « Fitini Show » fait désormais partie des émissions de vacances dans le programme de la télévision publique nationale (la RTB) grâce à un partenariat entre les deux structures (Déni dêmè -RTB). Ceux sont là les principales innovations de la 18ème édition de ce festival des enfants.

Pendant deux mois du 30 juillet au 30 septembre 2017, des enfants âgées de cinq à quinze ans, vont rivaliser de talents en ballet chorégraphique, sketch, slam, autour du thème : «Le vivre ensemble, facteur de cohésion sociale pour un meilleur devenir des enfants.»  Avec en ligne de mire le Silure d’or qui récompense le meilleur ballet chorégraphique d’une valeur de un million de francs CFA.

Comme à l’accoutumée, les spectacles ont lieu dans la cuvette du théâtre de l’amitié de Bobo-Dioulasso, qui accueille  le top de départ et la final de la plus grande manifestation culturelle des enfants au Burkina.

La compétition se déroulera dans deux zones: celle de Bobo Dioulasso, Dédougou, Banfora et Gaoua et celle de Ouagadougou, Koudougou et Dori.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé