Aujourd'hui,
URGENT
Coopération: la Chancelière allemande Angela Merkel, effectue les 1er et 2 mai 2019 une visite d’amitié et de travail à Ouagadougou
Sri Lanka: l'État islamique (EI) a revendiqué, les attentats qui ont fait plus de 320 victimes le dimanche de Pâques
Soudan: le président égyptien, al-Sissi plaide pour un nouveau délai accordé aux militaires
Algérie: Issad Rebrab, l’homme le plus riche d'Algérie, derrière les barreaux (RFI)
Mali: Boubou Cissé nommé Premier ministre
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020

CULTURE

Le pagne traditionnel Bobolais « Koko Dunda » fait l’objet de marketing  à la faveur de la manifestation culturelle « Bobo FashionWeek 2017 », consacrée à la mode. Du 13 au 15  juillet 2017 des stylistes et modélistes professionnels, issus de divers horizons,  vont  rivaliser d’habileté et de talents, pour mettre le pagne« Koko Dunda » en valeur.  Une initiative du styliste Bazem’sé, Sébastien Zita Baziémo à l’état civil.

La cérémonie d’ouverture a eu lieu ce jeudi 13 juillet en présence de Chantal Diallo, l’épouse du président de l’Assemblée nationale, et de Lassiné Diawara, respectivement marraine et patron de la première édition de « Bobo FashionWeek 2017 ».

Le pagne baptisé Koko Dunda, jadis délaissé et réservé aux couches démunies, magnifié  par les stylistes et modélistes à l’occasion de l’acte un de «Bobo FashionWeek 2017». Heureux, le 4ème adjoint au maire de Bobo, Alain Sanou, a laissé comprendre que désormais le pagne « Koko Dunda » est à la population de Sya ce que le «Jean» est aux Américains.

Non sans avoir reconnu le génie du stylise Bazem’sé, promoteur de ce évènement culturel exclusivement consacré à la mode. Désormais «Bobo FashionWeek» se tiendra chaque année, selon  son promoteur, le styliste burkinabé Bazem’sé.

En homme d’affaire averti, le patron de  l’évènement, par ailleurs président de la délégation régional de la Chambre de commerce, Lanciné Diawara, estime qu’en plus de l’aspect culturel, il faut prendre en compte l’aspect économique. « Quand vous lancez un produit, il faut qu’il réponde aux exigences et aux goûts du marché », a-t-il précisé.

Pour sa part la marraine, Chantal Diallo, est d’avis que, la promotion de ce pagne contribuera à faire travailler les artisans locaux et à exprimer la préférence nationale dans le style vestimentaire.

D’ailleurs, Chantal Diallo a profité de la tribune de « Bobo FashionWeek » pour témoigner sa reconnaissance et  adresser ses encouragements aux femmes  battantes et entreprenantes qui tissent et teignent les pagnes au Burkina Faso.

 * Correspondant à Bobo-Dioulasso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé