Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

CULTURE

Après «Plus d’amour», l’artiste burkinabè Awa Melone continue son chemin avec «Tama». Un album de 10 titres auto-produit par l’artiste avec lequel, elle compte se positionner de la meilleure des manières sur l’échiquier musical national et international. L’œuvre a été présentée à la presse le vendredi 5 mai 2017 à Ouagadougou.


C’est en 2007 qu’elle s’est révélée au public burkinabè à travers son album «Plus d’amour». Aujourd’hui, elle revient avec un deuxième opus intitulé «Tama» qui signifie en langue bambara «la marche». Pour Awa Bakayoko plus connue sous l’appellation d’Awa Melone, «c’est une façon de dire que je continue ma marche, mon aventure vers des lendemains meilleurs».

Enregistré à cheval entre trois studios, «Tama» a bénéficié du doigté magique de grands noms de la musique burkinabè tels que Sosthène Yaméogo, Bernard Yaméogo, Ulrich Ouédraogo etc. «Tama» est inspiré de la musique manding dans lequel l’artiste intègre des notes de bluz, de jazz, de funk et de RNB. Un mélange de sonorités qui à l’écoute, donne de la Word musique basée sur la basse et la percussion, instruments favoris de l’artiste. Ce sont entre autre des titres tels que «Doussou kassi», «Kanou gnongon», «Y kabré», «Tama» le titre éponyme qui a donné son nom à l’album, «Massinotè», «Toi et moi», «Toumalon», «S’Amuser»…

Deux collaborations figurent sur cet album avec Kassoum Coulibaly dans le titre «Toi et moi» et Greg le Burkimbila dans «s’Amuser». Dotée d’une voix suave, Awa Melone qui a fait ses armes dans les chœurs, auprès des artistes tels que Bêta Simon, Tiken Jah Fakoly, Fadal Dey du côté de la Côte d’Ivoire, compte imposer «Tama» sur l’échiquier musical national et international. Le travail de création et de production fini, il ne reste plus qu’aux mélomanes de consommer l’œuvre sans modération.