Aujourd'hui,
URGENT
France: Alexandre Benalla et les quatre autres suspects mis en examen
Politique: Zéphirin Diabré reconduit à la tête de l'UPC pour un mandat de 4 ans
Football: les Étalons juniors se qualifient pour la phase finale de la Can U20 2019 en battant le Gabon par le score de 1 à 0
Burkina: 5 800 000 tonnes de céréales attendues pour la campagne agricole 2017-2018 (Ministre de l'agriculture)
CSC: Mathias Tankoano élu président, Aziz Bamogo à la vice-présidence
Espagne: retrait du mandat d'arrêt international contre Carles Puigdemont
Burkina: Ouagadougou va abriter du 23 au 27 juillet prochain la 24e édition  de la tranche commune entente
Burkina: Augustin Loada revient sur le devant de la scène avec le MTT, un  mouvement d'éveil citoyen 
Coopération: le 7ème Traité d’amitié et de coopération (TAC) Burkina Faso – Côte d’Ivoire se tiendra à Yamoussoukro du 23 au 27 juillet 2018
Android: l'Union européenne condamne Google à une amende record de 4,34 milliards d'euros (RFI)

CULTURE

L’artiste burkinabè Bonsa est le lauréat de la 11è édition des «Syli d’or de la musique du monde». Les résultats de l’édition 2017 de cette compétition qui s’est déroulée du 14 au 27 avril sont tombés ce vendredi 28 avril 2017 à Montréal au Canada. Au total, ce sont 22 représentations, 36 groupes pour près de 25 pays participants.



Les «Syli d’or de la musique du monde» offre une chance à tous les artistes participants d'atteindre un nouveau public et d'être découvert par l'industrie musicale. Vitrine exceptionnelle des meilleurs talents de la scène musicale mondiale canadienne, cet évènement a connu 22 soirées de concerts de différents artistes venus du monde entier. Sur les trois finalistes, c’est le Burkinabè Bonsa qui est sorti vainqueur. Il repart ainsi avec le Syli d'or, les deux autres repartent avec l'argent et le bronze. En plus d’une enveloppe 45 000 $, le Syli d’or recevra tous les outils nécessaires lui permettant de développer sa carrière à l'échelle nationale et internationale.


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Des mots pour le dire...

Sondage

Dans une interview accordée à des chaines de télévision le 24 juin 2018, le président Roch Marc Christian Kaboré promet de mettre fin à l’incivisme et à la défiance de l’Etat, en appliquant la loi dans toute sa fermeté. En a-t-il les moyens?

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé