Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: la CS-MEF reconduit son mot d’ordre de grève du 25 au 29 juin 2018
Indonésie: le prédicateur extrémiste Aman Abdurrahman condamné à mort (RFI)
RDC: les Etats-Unis annoncent des sanctions contre des officiels congolais
Ouagadougou: plus de 200 blogueurs et web-activistes venus d’une quarantaine de pays sont actuellement en sommet du 22 au 23 juin
Burkina: le président du Faso a décidé d'institutionnaliser le Forum national des personnes vivant avec un handicap
Cameroun: 81 policiers et militaires tués dans la crise anglophone (RFI)
Ouagadougou: une Conférence internationale se tiendra les 9 et 10 juillet 2018 sur la mise en œuvre du PNDES 
Niger: la Cour constitutionnelle a déchu l‘opposant Hama Amadou de sa qualité de député (RFI)
Terrorisme: 146 individus activement recherchés par les forces de sécurité et de défense (officiel)
Mali: le ministre de la Défense confirme l'existence de fosses communes dans la région de Nantaka et Kobaka près de Mopti

Les promoteurs du festival balan- kan, avec au centre le président Moussa Traoré (Ph. SM)

CULTURE

Orodara, capitale de la province du Kénédougou abritera du 27 au 30 avril 2017 un festival de balafon. Organisé par l’Association culture et lutte contre la pauvreté chez les jeunes (ACLPJ) et dénommé festival Balan-kan, celui-ci regroupera 16 troupes de musique traditionnelle autour du thème «balafon et cohésion sociale».    Les organisateurs étaient face à la presse le samedi 11 mars 2017 pour livrer le menu.


Selon les promoteurs, cette première édition du festival balan-kan vise à faire la promotion du balafon et la musique traditionnelle, afin d’aider les jeunes talents à développer leur art et éveiller leur sens de créativité dans le domaine du balafon.

Le festival comporte un volet formation et un volet compétition qui regroupe 16 troupes du kénédougou. Il est proposé  à chaque groupe une œuvre imposée, une œuvre au choix et une composition personnelle.

En marge de la compétition, le festival prévoit également une foire commerciale. Cependant, selon les organisateurs, à moins de deux mois de l’événement, le budget estimé à 7,5 millions de francs CFA, est toujours loin d’être bouclé. Ils en appellent à la contribution de bonnes volontés.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir