Aujourd'hui,
URGENT
Niger: enlèvement d’un prêtre italien au sud-ouest de Niamey
Afrique du Sud: la justice autorise la consommation de cannabis à titre personnel pour les adultes (RFI)
Diplomatie: le président du Faso a été élevé à la grande dignité de Companion of the Order of the Star of Ghana
Burkina: 118 personnes tuées (de 2015 au 15 septembre 2018) au cours des attaques terroristes perpétrées sur le territoire
Burkina: l'armée pilonne des bases terroristes à Pama et à Gayeri (Etat-major)
Evènement: : les présidents Akufo Addo du Ghana et Issoufou du Niger attendus au Rebranding Africa Forum de Ouagadougou.   
Terrorisme:: 8 personnes tuées dans la nuit du 14 au 15 septembre 2018 dans une double attaque dans la Région de l'Est. 
France: Emmanuel Macron reconnaît le rôle de l'Etat dans la mort de Maurice Audin
Ghana: Kofi Annan repose désormais au cimetière militaire d’Accra
Karangasso-Vigué: trois morts et une dizaine de blessés après des affrontements entre Dozo et Koglweogo (RTB)

CULTURE

L’Union Européenne n’est pas restée en marge de la 25é édition du festival panafricain du cinéma de Ouagadougou. Elle a brillée avec trois prix qu’elle a offerts à trois lauréats


Le prix Union européenne ACP est une première au fespaco. C’est un prix conjoint de l’union européenne et le secrétariat des Etat ACP. Il a été décerné à l’Etalon d’or remporté par le sénégalais Alain Gomis avec son film ‘Félicité’. Le prix est d’une valeur de 15 000 euros soit 9 850 000 FCFA. Il est destiné à la promotion de la distribution des films ACP et partant à soutenir les réalisateurs. En plus du film d’Alain Gomis, l’EU a également soutenu les œuvres dans les catégories courtes métrage. Et c’est Kemtiy de Ousmane Mbaye qui a remporté le prix du meilleur film documentaire. Le poulain d’or soutenu par l’EU est revenu à Twiggy Matiwana pour son film ‘L’homme à la bicyclette’.

Le prix selon Manservisi Stefano directeur général de la coopération international et du développement de la commission européenne a couvrir les couts de titrage et/ou de doublage de plusieurs films dans plusieurs langues européennes et africaines. C’est aussi une invite aux réalisateurs africains à une pleine participation aux festivals européens. Cette édition du fespaco est soutenue à hauteur de 256 millions de FCFA par l’Union européenne.  L’initiative est tant appréciée par les organisateurs que les réalisateurs qui espèrent qu’elle s’inscrira qu’une durée.   Rendez-vous est pris en 2019, du 23 février au 2 mars pour la 26é édition du cinéma africain.

Service presse Union Européenne au Burkina

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir